Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

LA CORRUPTION EST-ELLE UNE EXCEPTION DANS NOTRE SYSTEME POLITIQUE ? (DAVID PESTIEAU)

Un dossier à lire, les ami-e-s. Il y a plus de six mois éclatait l’affaire Publifin. Puis Publilec et Brackegate en Flandre. Puis encore le Samusocial à Bruxelles. Le tout agrémenté des soubresauts du Kazakhgate. « Des brebis égarées », « des gens qui ont oublié leurs valeurs », « des personnalités corrompues », « des affaires différentes qui n’ont rien à voir entre elles », nous a-t-on juré, de M. Di Rupo à Mme Rutten en passant par MM. Chastel et De Wever. Vraiment ? La corruption est-elle une exception dans notre système ? Le conflit d’intérêt, un simple dérapage ? Ou s’agit-il d’une pratique généralisée qui permet au système de fonctionner ? Retour avec un regard marxiste sur les affaires Publifin, Samusocial et autres Brackegate ou Kazakhgate. À lire ici (ou en PDF) http://ptb.be/…/la-corruption-en-politique-et-si-c-etait-pl…
Une co-production de Damien Robert, de Dirk De Block et de votre serviteur #NousSommesUn #gaucheauthentique

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte
 
 
 

Mon avis (Yvan Balchoy)

L'attitide de celles et ceux qui méritent d'être appelés des "Pommes pourries", quel que soit leur parti ou leur fonction est navrante certes, elle devrait être punie.

La délégation nationale que représentent les députés n'est certes pas une justice qui doit avoir le dernier mot mais une information aux citoyens sur l'usage qu'ont fait certaines personnes redevables de l'autorité étatique de l'argent public qui doit respecter une déontologie toute particulière;

Bien entendu un avocat véreux comme celui qui fut hélas président de notre Sénat alors qu'en mélangeant le bien de l'Etat et son enrichissement personnel dans des conditions honteuses, le bourgmestre d'Uccle qui, je crois, est encore membre d'un parti où beaucoup lui restent solidaire ce qui montre la vraie nature de ce parti qui a confié la gestion de notre pays à des inciviques flamingants et qui, avec la complicité de Lutgen, tente d'en faire autant avec les gouvernements de la région wallone et du gouvernement de Bruxelles Capitale.

Si la constitution par le législatif de commission d'enquête est légitime, le refus de coopérer avec ces commission devrait être passible de ménalités au moins financières, quitte bien sûr à ce qu'elle soient ultérieurement annulées en cas d'absolution par la justice;

Je persisste à faire une différence entre le bourgmestre d'Uccle, qui transforme sa profession en quasi bouclier judiciaire et l'ex-bourgmestre de Bruxelles qui reconnaît ses eerreurs et n'en n'est pas fier.

Quant à cette Dame qui a transformé en provilège digne de l'ancien régime le drloit de se servir d'abord au détriment des pauvres qu'elle avait pour mission de servir, elle perd toute dignité et j'espère que la justice lui fera payer ses méfaits d ela mêmegaçon que des escrocs comme le faux sociamisme Moreaux méritent de réfléchir longuement à l'ombre qur le mal fait à la dignité de nos représentants.

Je trouve enfin que la démarche de Défi uni aux écologistes du Sud et du nord du pays est tout à l'honneur de nos hommes politiques et je souhaite qu'il en soit tenu compte dans le fonctionnement de la vie publique.

 

Yvan Balchoy

Commenter cet article