Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

7 juin 2017

Israel, serial killer

 

     

    Les Palestiniens d’Israel ont observé une journée de grève générale ce mercredi après l’assassinat par la police d’un citoyen palestinien israélien dans la ville de Kafr Qasim au centre d’Israel lundi soir.


    Muhammad Taha, 21 ans, a été tué lors d’une manifestation organisée pour dénoncer le haut niveau de criminalité dans la ville sans que la police cherche à y remédier. Des milliers de personnes ont participé à ses funérailles mardi.

    Le député Ayman Odeh, qui dirige la liste arabe unie, who heads the Arab Joint List, et qui a participé à ces funérailles ainsi qu’Ahmad Tibi et Issawi Freij du Meretz, a accusé la police israélienne de traiter les citoyens israéliens d’origine palestinienne comme des "ennemis de l’intérieur" et de leur tirer dessus à la moindre occasion.

    Il a appelé à la démission du chef de la police de Kafr Qasim, et à celle du ministre de "la sécurité publique", Gilad Erdan.

    Pendant ce temps à Gaza, l’armée a tué un manifestant palestinien, Fadi Ibrahim al-Najar, âgé de 25 ans, et en a blessé 7 autres, mardi soir à l’Est de Khan Younis.

    Dans la bande de Gaza sous blocus, l’armée d’occupation avait déjà tué d’une balle dans le ventre un adolescent palestinien il y a 15 jours, rappelle Defense Childern International (DCI) qui souligne la totale impunité de ces crimes et exécutions extra-judiciaires dans le ghetto assiégé.

    Source : Maan News agency

    CAPJPO-EuroPalestine

     

    P.S. D'YVAN BALCHOY

    Israël dirigé par le criminel sionisme NETANYAHOU aujourd'hui doit payer le prix de ses turpitudes comme ceux qui chez nous ont tué et torturé les Belges, certains juifs, qui résistaient au Nazisme !

    Pour ma part avant chaque élection, j'interrogerai mon ou ma candidate à propos du scandale de l'occupation de la Palestine et mon vote dépendra de la rectitude de sa réponse. Nous devrions tous interroger nos candidats pour qu'Israël ne puisse plus continuer ses méfaits inhumains.

     

    Commenter cet article