Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Comment osent-ils? Le MR nous dit qu'en n'appelant pas à voter Macron, "on est complice du FN" (totalement faux par ailleurs), et que le FN monte les gens les uns contre les autres. Le même MR peut sans problème, au même moment faire passer des lois pour créer des citoyens de seconde zone et accepter le programme nauséabond, xénophobe et discriminatoire de la frange la plus à droite du gouvernement, la NVA. Comme l'indiquaient les centaines de signataires d'une carte blanche en mars : "Cette modification législative met encore plus en lumière la tendance des décideurs actuels à considérer nos concitoyens non belges comme des citoyens de seconde zone : même s’"ils" sont nés et ont été élevés ici, "nous" ne les considérerons jamais totalement comme des égaux. En cas de faute, ils ne seront pas seulement poursuivis pénalement, mais aussi bannis, et seront ainsi sanctionnés doublement. Les droits fondamentaux semblent ainsi compter deux fois moins pour "eux" que pour "nous"." (lire http://www.lalibre.be/…/non-aux-citoyens-de-seconde-zone-op…)

Moi je pose la question : qui est complice des idées racistes? Ceux qui se battent au quotidien contre les idées d'extrême droite? Ou ceux qui fricottent avec ces idées au gouvernement et font passer des textes pareils? J'en ai la nausée. Mais le MR et le cdH, autoproclamés remparts contre l'extrême droite, eux, en ont les mains sales. Honte à eux.

La loi prévoyant l’expulsion de criminels ou de personnes mettant en danger la sécurité nationale est entrée en vigueur.
lalibre.be
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article