Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

MAGGIE, NOTRE NOUVELLE TATHCHER, IL EST TEMPS QUE TU DEGAGES !
 

LA BOMBE DE MAGGIE (MARCO VAN HEES)

« La pilule du lendemain est une bombe hormonale ». Voilà ce qu'avait déclaré Maggie De Block, que j'ai interrogée en plénière à la Chambre. La ministre utilise cette formule, qui tient plus du slogan politique que de l'analyse médicale, pour refuser que les centres de planning familial puissent distribuer la pilule du lendemain. Si elle était vraiment si terrible (la pilule, Maggie ont sait qu'elle est dangereuse), pourquoi la laisse-t-elle en vente libre dans les pharmacies ?

J'ai donc fait un peu de pédagogie en expliquant à la ministre les différents avantages du centre de planning familial en la matière.
1. Le centre, c'est sa fonction : il offre un cadre sécurisé, le personnel est spécialisé sur ces questions, il n'y distribue pas la pilule du lendemain comme des petits pains, il respecte les conditions d'octroi. Et peut faire appel au médecin du centre en cas de doute.
2. L'accessibilité : la pilule y est gratuite, alors que c'est 9 à 16 € en pharmacie.
3. La discrétion : pas toujours évident pour une mineure, par exemple, d'aller chez le médecin de famille ou la pharmacie de son quartier.
4. Le suivi : le centre propose un rendez-vous pour discuter de la contraception et de la prévention des maladies sexuellement transmissibles.

Finalement, j'ai demandé à Maggie quelle est sa véritable motivation, vu que ses prétextes pseudo-médicaux ne tiennent pas la route. N'ayant pas de réponse, j'ai émis quelques hypothèses. Vu que, pour une fois, ce n'est pas une décision budgétaire (l'impact pour la sécu est nul), c'est peut-être un réflexe corporatiste un peu idiot par lequel elle croit faire plaisir aux médecins et pharmaciens. Ou alors, comme elle s'en prend aussi aux maisons médicales, ce pourrait être une attaque idéologique contre la conception même d'une médecine collective, sociale et progressiste. Elle a dû prendre au pied de la lettre l'expression « profession libérale » qui désigne les médecins...

 

P.S. D'YVAN BALCHOY

Je n'ai pas oublié le rôle négatif de Maggie dans sa politique face aux émigrés, même si aujourd'hui avec un ministre   "incivique"qui criait hier "Baarst Belgie" la situation de nos frères  et soeurs persécutés en partie par nous en Orient est pire encore.

Mais dans le domaine d la santé, officiellement sous le couvert d'économie, sans doute pour des raisons électorales moins avouables en Flandre notre Ministre de la santé qui "JOUE" avec la vie et le porte feuille des malades devient de plus en plus inacceptable. Pour citer un ministre français qui a le mérite de la clarté et de la franchise qu'elle "DEGAGE" et retourne à son cabinet médical !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article