Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

 

La biographie de Moshe Lewin justifierait, à elle seule, au moins un bon article pour en rendre compte.

Il est né le 7 novembre 1921 à Vilnius, alors en Pologne, ses parents, d’origine juive, ont été assassinés par les milices d’extrême-droite lituanienne lors de l’invasion allemande. Il a vécu en URSS pendant la seconde guerre mondiale, a émigré en Israël en 1945, puis est venu en France où il a soutenu une thèse de doctorat à la Sorbonne, est devenu directeur d’études à la Vlème section de ce qui sera l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, a enseigné à l’Université de Columbia, puis à celle de Birmingham en Angleterre, a émigré aux Etats-Unis, est retourné en URSS en 1986...et s’est installé en 2007 à Paris où il est mort le 14 août 2010.

Il était un grand historien reconnu de l’historiographie soviétique et a suscité de nombreuses vocations.

DEPOLITISER LE DISCOURS SUR L’URSS

Moshe Lewin a cherché, montre-t-on, à «  dépolitiser le discours sur l’URSS », dans le sens où il fallait, selon lui, : «  cesser de privilégier le pouvoir politique et les instruments de ce pouvoir (Etat, parti, idéologie) comme unique source d’analyse...Il n’y a pas d’un côté un pouvoir, un Etat qui impose sa volonté, qui donne des ordres, et de l’autre une société dirigée, atomisée, «  planifiée », qui obéit.

«  En réalité, poursuit-il, les choses sont un peu plus complexes : la société peut et sait imposer ses humeurs et infléchir de la sorte le cours d’une politique. Il me semble qu’il faudrait, sous cet angle, réviser toute l’histoire de l’Union soviétique (et pour une part de la Russie tsariste également) - y compris la période des années trente. »

Un seul article ne peut suffire à vérifier toutes ces affirmations, mais il est, à mon avis, intéressant, de connaître les idées, y compris contradictoires, qu’il développe pour faire comprendre «  pourquoi l’Union soviétique a fasciné le monde. »

 

Vous pouvez lire l'intégralité de l'article à l'adresse suivante :

https://www.legrandsoir.info/_PEYRET-Michel_.html

Commenter cet article