Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

Hakima

Hakima

L'émission ISLAM sur Antenne 2, qui nous a offert récemment deux émissions de rencontre spirituelle entre trois représentants des trois religions monothéistes que sont le Judaîsme, le Christianisme et l'Islam.

Ce dimanche, au lendemain de la journée de la Femme, le présentateur habituel souvent accompagné, s'est éclipsé en laissant la présence et la parole à quelques femmes manifestement musulmanes mais plus spécifiquement, me semble-t-il, typiques de l'Eve d'aujour'hui au-delà de ses divergences même religieuses.

Chanteuse, chef d'orchestre, poétesse... toutes, chacune à sa façon, nous ont révélé, non tant la modernité, -je me méfie un peu de ce mot - mais le force symbolique qu'une féminité bien immergée, dans ce cas, dans le cadre spirituel de l'Islam,apporte à une communauté humaine.

Je le dis d'autant plus que je trouve qu'elle manque trop souvent ans nos différentes spiritualités. C'est vrai aussi de l'Islam, surtout diraient certains, et pourtant aujourd'hui ces quelques femmes, si différentes et pourtant si complémentaires m'ont donné l'espérance d'une humanité, encore bien sûr à enrichir où le masculin si dominateur depuis des millénaires accompagnerait et uni au féminin nous rapprocherait de ce paradis terrestre évoqué ans ans la "Genèse" de l'histoire des homme.

Merci  à l'émission "Islam" de nous avoir entreouvert, à travers la réussite et la lumière de quelques femmes l'espérance de ce Grand Soir qui, aujour'hui mythe plus que réalité, nous crois, un ciment où la journée de la femme ne fera plus qu'un avec la journée de l'homme.

Yvan Balchoy

 

Commenter cet article