Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

Foule de Chinois inquiets et mécontents a Paris

Foule de Chinois inquiets et mécontents a Paris

Rappelons-nous  l'affaire Traoré où trois policiers ont tué une personne non interpellée seulement parce qu'elle avait pris la fuite à leur vue ce que beaucoup feraient aujourd'hui vu la nouvelle vision  de la légitime Défense qui s'identifie parfois avec une sorte du droit du tuer.

Le droit de mentir me semble trop souvent appliqué par certains policiers qui abusent de leur caractère assermenté pour se couvrir  mutuellement en cas de bavure.

On pourrait ajouter que dans un cas de bavure pour moi manifeste dans l'affaire Traoré (je rappelle qu'un médecin lié à la police avait d'abord prétendu que ce jeune était mort parce qu'atteint d'une maladie cardiaque très rare, alors que manifestement ce jeune homme avait été étouffé par le poids de trois fonctionnaire de polices, méthode très contestable et dangereuse pour arrêter un suspect !).

Aujourd'hui ce Chinois armé ou muni d'une paire de ciseaux, selon les témoins a été tué sans sommation alors qu'il n'est pas établi que le policier tireur était en danger de mort.

Dans l'affaire Traoré, la police semble poursuivre ou justifier la mort d'un fils en arrêtant ses frères pour délit de drogue mais les policiers responsables de la mort du jeune homme ne semblent pas très inquiétés, tandis que la Mafia chinoise est mentionnée comme jouant un rôle étrange dans cette mort d'un déséquilibré chinois.

 

Tout cela est très inquiétant et il ne faut pas s'étonner si beaucoup de français ne voient plus la police comme un auxiliaire de paix mais trop souvent de violence.

De plus quand on peut blesser quelqu'un de menaçant pourquoi trop systématiquement le tuer ce qui manifestement résout pas mal de problèmes  d'enquête judiciaires. La police française ne risque-t-elle pas de suivre le mauvais exemple de la justice américaine ?

Il ne faudrait pas que le terrorisme permette aux policiers d'utiliser leurs armes à la moindre escarmouche..

La faute ne me semble pas tellement le fait des policiers encouragés à agir ainsi sous le pression de politiciens autant de droite que de gauche qui non seulement veulent les armer, ce qui est compréhensible dans le contexte actuel mais changer la notion  de légitime défense par celle de défense automatique.

 

Pour ma part, je pense au chagrin de la famille Traoré et de cette famille chinoise qui me semble victime d'un acharnement policier excessif.

Yvan Balchoy

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article