Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

LA RESPONSABLE POUR LA FRANCE DE L'INDEMNISATION LES VICTIMES D''ACTES DE TERRORISME PRESENTE ISRAËL COMME EXEMPLE DE SOLIDARITE SOCIALE

Dans le domaine des indemnisations des victimes d'actes de terrorisme, la valeur d'une maman victime des attentats de Paris a été estimée à 50 000 euros, ce que déplorait, peut-être à juste titre la famille en question en comparant ce qui se passe en cas 'accident d'avion. (source EUROPE 1)

La Dame chargée par l'Etat de cette indemnisation trouve cela normal affirmant même, ce qui est peut-être vrai, que la France, pays  plutôt riche dans le monde donne plus que d'autres pays pas seulement, j'espère,du Tiers Monde.

En tout cas, cette Dame, de retour d'un voyage en Israël, s'est empressée de donner comme exemple Israël à propos d 'indemnisation

Ces propos, quand on connaît la réalité du terrain que les officiels sionistes ont sûrement occulté à cette Dame crédule.sont plus que scandaleux !

A mes yeyx les actes terroristes (qui provoquent la terreur) sont bien plus nombreux de la part des sionistes au pouvoir  que des Palestiniens. Ainsi à Gaza les victimes Palestiniennes frappées enfermés dans le plus grand camp de concentration du monde étaient 2200 dont CINQ CENT enfants !

Israël pratique une politique raciste et apartheidiste contre les Palestiniens sur les terres Palestiniennes. Peut-être pour cette présidente française, les colons juif auxquels on attribue des terres palestiniennes ont-ils plus de valeurs que les habitants légitimes dont ont  été détruit les maisons et les oliviers.

Par sa maladresse et son incompétence cette Dame mériterait d'être mise par la France au service des victimes de la politique raciste et inhumaine d'Israël.

Je comprends l'indignation de certaines victimes françaises quand les autorités mises en place par le gouvernement donnent en exemple un pays violent comme celui de Monsieur Natanyahou, criminel de guerre.

 

Yvan Balchoy

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article