Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

JE SUIS PALESTINIEN, J'AI UN REVE (ZIAD MEDOUKH)

 

 

 

 

 

  Je suis palestinien, et j’ai un rêve

 

 

 

 

Je suis la dignité d’un peuple colonisé, opprimé, spolié, assassiné en silence, et j’ai un rêve

Je suis la terre volée, déchirée, vampirisée, et j’ai un rêve

Je suis la voix de la résistance et de la clairvoyance, et j’ai un rêve

Je suis la mémoire et les paroles vives de la Palestine, et j’ai un rêve

Je suis les droits inaliénables d’un peuple occupé, et j’ai un rêve

J’habite un peuple digne et débout, et j’ai un rêve

Je suis l’amour de la terre et la lutte pour la survie, et j’ai un rêve

Je suis le pouvoir des mots qui dépasse l’impossibilité d’agir, et j’ai un rêve

Je suis un palestinien qui sait braver son destin et j’ai un rêve

Je suis un palestinien qui hait la haine et j’ai un rêve

Je suis la douleur endurée dans la constance de l’espoir, et j’ai un rêve

Je suis la persévérance d’une population

Qui vit  un insoutenable pérenne et j’ai un rêve

Je suis la ténacité  d’un peuple phare,

Un peuple dont le monde libre se détourne et j’ai un rêve

Je suis la noblesse d’une cause de justice, et j’ai un rêve

Je suis le citoyen qui a subi toute une  histoire lourde et noire, et j’ai un rêve.

Je suis la justice qui ne pourra être étouffée indéfiniment, et j’ai un rêve.

Je suis l’humanité préservée dans l’adversité et le combat, et j’ai un rêve.

Avec force, énergie, foi, et grandeur d’âme, j’annonce  ce rêve.

Avec beauté, fierté et espérance, j’exprime ce rêve.

D’une parole brillante et respectueuse, je révèle ce rêve.

De ma terre tolérante de patience et de fraternité, je dis ce rêve.

Sur la colline des oliviers, je clame  ce rêve.

Sur les feuilles du printemps, avec le sang qui rougit nos visages, j’écris ce rêve.

Alors que le monde est en cage et muselé, sourd et muet, je dévoile mon rêve.

Avec les mots qui traduisent l’espoir et traversent les murs,

Avec ma poésie, cette arme de paix, je crie mon rêve.

Ma poésie affirme la primauté et l’universalité de l’humain

 

 

Vous lirez la suite de ce beau poème à l’adresse suivante :

http://poesiedanger.blogspot.be/2014/05/un-poeme-de-la-resistance-palestinienne.html

Commenter cet article