Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

FUYONS FILLION CE SCANDALEUX ROBIN DES BOIS QUI PRETEND ENRICHIR LES PLUS RICHES EN VOLANT LES PLUS PAUVRES
FUYONS FILLION CE SCANDALEUX ROBIN DES BOIS QUI PRETEND ENRICHIR LES PLUS RICHES EN VOLANT LES PLUS PAUVRES

François Bayrou n'exclut pas une candidature et tacle le programme de François Fillon

Face à la victoire de François Fillon, le président du MoDem a ménage le suspense sur son éventuelle candidature à l'élection présidentielle 2017.

Soutien d’Alain Juppé à la primaire il a littéralement taclé l’ancien premier ministre. «J’ai de l’amitié pour François Fillon depuis longtemps et je veux l’alternance. Le projet de Fillon est dangereux pour l’alternance», il a ensuite cité le libéral historique Alain Madelin qui aurait déclaré au sujet du candidat de la droite : «C’est Robin des Bois à l’envers. Au lieu de prendre aux riches pour donner aux pauvres, il prend aux pauvres pour donner aux riches!» et Bayrou d’ajouter «ceux qui ont moins auront moins, et ceux qui ont plus auront plus» .

Il a notamment cité la disparition de l’impôt sur la fortune, la hausse de la TVA et la suppression 500 000 postes de fonctionnaires. Proposition qui ne passe pas dans une France, où tout le monde rêve plus ou moins de devenir fonctionnaire.

http://blogs.rtl.be/champselysees/2016/12/01/bayrou-tacle-fillon/


"J’ai de l’amitié pour François Fillon et je veux l’alternance", a déclaré le président du MoDem sur France 2, avant d'ajouter : "le projet qui est celui de François Fillon est dangereux pour l’alternance". Il a notamment accusé le programme du candidat de la droite de favoriser un "accroissement continuel des inégalité" : "Partout on dit à ceux qui ont peu : 'il faut qu’ils aient moins' ; et ceux qui ont plus 'il faut qu’ils aient beaucoup'".

http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-francois-bayrou-n-exclue-pas-une-candidature-et-tacle-le-programme-de-francois-fillon-7786060432

 

 

POINT DE VUE D'YVAN BALCHOY

 

Je n’ai pas seulement un désaccord avec le programme injuste du pétant Fillion qui veut détruire la Sécurité sociale en la réservant jusqu’à nouvel ordre aux grands et longs malades. Il promet de préserver la sécurité sociale actuelle pour les plus modestes mais on sait ce que recouvre ce mot pour la droite comme d’ailleurs pour le gauche. Ne sont modestes que ceux qui au mieux sont très proches de la zone de pauvreté.

Fillion , qui se croit infaillible dans ses décision comme le pape du fric faisandé de la droite, pense qu’il peut faire gagner un programme qui clairement comme l’a soutenu un journaliste se présente comme un Robin des bois inversé puisqu’il dépouille les plus pauvres pour enrichir les plus riches.

Un exemple de  cette injustice foncière de ce politicien aussi prétentieux qu’injuste : il veut supprimer l’impôt sur la richesse si en dessous de ce qu’il devrait être pour compenser la mainmise des plus riches, il remplace cet impôt juste insuffisant par 18 milliards de TVA supplémentaire, l’impôt le plus injuste qui soit, mais pas apparemment pour l’ex premier ministre de Sarkozy qui fut si lâche face à lui.

En pratiquant trop souvent une politique de droite Hollande et bien sûr son ombre de premier Ministre ont trahi la confiance de leur peuple. Si j’étais électeur français et si, comme je l’espère, l’honnête François Bayrou se présente lui aussi je sais que je ne voterais pas pour un candidat porteurs des vices de courant de pensée qui soutient les pires dérives du capitalismes. Comme aucun candidat de gauche  n’a de chance, comme je ne puis suivre Maria Le Pen qui parle bien sûr du bien-être des pauvres mais soutient foncièrement la classe sociale de sa famille plus qu’aisée, je voterais cette fois peut-être pour Bayrou et je lui demande de se présenter et de détricoter pour l’opinion française l’horreur du programme d’un homme politique aussi féroce socialement que fictivement serein devant les media.

Amis lecteurs, je vous en conjure n’accordez pas votre confiance à un partisan d’une société dont les riches seront de plus en plus riches et puissants et où les pauvres n’auraient plus que leur larmes pour pleurer.

Je pense à ce magnifique reportage hier soir sur la vie de Fidel Castro. Il y a des hommes d'Etat qui s'identifient au peuple qu'ils aiment et libèrent ;  Fidel en est un tandis que d'autres sont prêts à détruire l'esprit de leur peuple simplement pour favoriser une idée abstraite qu'ils confondent avec l'attachement à leur nation.

Entre, par exemple, "LA FRANCE DE JEAN FERRAT" et celle de François Fillion il y a cette différence entre la générosité et l'égoïsme le plus cradà !

NON A L’INHUMANITE ET A LA CRUAUTE DU PSEUDO CHRETIEN ET VRAI  TARTUFFE ATERIALISTE FILLION

Yvan Balchoy

 

Commenter cet article