Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

Musée Rodin

Musée Rodin

 

 

Cy commence le songe doré de la pucelle.

A l'eure du songe doré

Lors que l'aube du jour se lieve

Qu'on se treuve trop essoré

Souvant d'une nuyt assés griefve

M'endormis pour la faire briefve

Trestout le premier jour de may

En jennesse n'a point d'esmay

 

Sitost que je fus endormie

Deux personnages vis venir

Qui me dirent. Ma belle amye

Il te fault autre devenir

Reprens ung nouveau souvenir

Car d'enfance tu es delivre

L'aage enseigne com on doit vivre

 

Tu es moult belle fresche et ferme

Et de tous membres avenue

Et dist l'une je le tafferme

Autant qu'autre dessoubz la nue

Soit dessoubz robe ou corps nue

Blanche. souefve. dure et refaite

Chose de saison est parfaite

 

Jamais plusgaye ne te tiens

Plus drue ne en meilleur point

Beau visage. gent corps te tiens

Qui font ores leur premier point

Du surplus dire ne fault point

Car on te tient par ung chief d'euvre

Bel est l'ouvrage qui mieulx euvre

 

Tu as assés d'entendement

Et sens pour fille de jenne aage

Je ny voy point d'amendement

Ne querir autre personnage

Tu es nee de bon lignage

Comme puis avoir entendu

Bien qu'on ne congnoist est perdu

 

Se comme femme je fusse homme

Je te priasse pour ma dame

La singuliere c'est en somme

Qui oncques fut nee de femme

Car je t'asseure sur mon ame

Que tu es belle tout a droit

Qui a belle dame il a droit

 

La firent ung peu d'intervalle

Ces deux semblables que je vis

L'une monte l'autre devalle

Chascune assés bien se chevist

Et sur ma foy je vous plevis

Que dormis jusques a la lie

Bien dort qui n'a melencolie

 

Ainsi que personne qui songe

Me semble bien quant je m'avise

Des deux personnes de mon songe

Congnoistre selon leur devise

L'abit mesmes le me devise

En grosse lettre a peu de plait

Adés chose nouvelle plait

 

Je prins aux lettres exemplir

Ainsi que femme mal lisant

L'une apres l'autre recueillir

Pour veoir qu'elles alloyent disant

Et tant les alay avisant

Que de leurs noms je fis l'espreuve

Je croy qui bien charche bien treuve

 

Je trouvay que l'une avoit nom

Amours richement atournee

Comme dame de grant renom

A bien porter son atour nee

L'autre fut a part destournee

Ce fut honte qui s'esbaudit

Selon la personne l'abit

 

Amours me print a raisonner

Si fit puys honte a son tour

Moult bien me sceurent sermonner

Et me venir tout a l'entour

Elles menarent grant estour

Par parolles bien assaillans

Il n'est assault que de vaillans

 

Amour.

C'est amours qui parle premiere

Ma jenne fille gente et tendre

Amours est tousjours coustumiere

De tout son temps a joye tendre

Pource vueilles moy bien entendre

De moy n'es pas encores quitte

Il fault que jennesse s'acquitte

 

Honte.

Adonc respond honte tout court

Ma belle amye non feras

Car ung si mauvais monde court

Certes que trop te mesferas

Sitost qu'amoureuse seras

Je te tiens pour toute esperdue

Femme sans honneur est perdue

 

Amour.

Honte qu'est de paour engendree

Avecq celle faulce vergoigne

Oncques ne fit bonne cendree

Mais tousjours est pleine de groigne

Faisant une mauvaise troigne

Pour faire son bec clacqueter

Vielles ne font que cacqueter

 

Honte.

Haa ma fille que feras tu

Se tu trois ceste male femme

Ton fait ne vaudra ung festu

Folle deviendras et infame

Pour dieu garde ta belle fame

Ne pers point ta virginité

Pucellage est grant dignité

 

Amour.

Se honte croys tu es affollee

Jamais ne vaudras ung oignon

Tu es a prendre ta volee

Pour avoir joye ou jamais non

Choisis quelque beau compaignon

Mais qu'il souffise a ta plaisance

Il n'est tresor que souffisance

 

Honte.

A croire conseil de legier

Et puys en prendre maladie

A grant peine peut aleger

Puys qu'il convient que je le die

Tantost aimer a l'estourdie

Ne seroit pas bonne accointance

Haster engendre repentence

 

 

 

J'alay d'aventure trouver

Ung qui savoit lire et escrire

Si m'essayay de l'esprouver

Et si luy dis. Amy beau sire

Voulez vous point mon songe escrire

Que j'ay songé presentement

Maint songe donne alegement

 

Je luy recitay mot a mot

Ce que dessus est contenu

Selon ce qu'esté me dit ot

Lequel l'a tresbien entendu

Se j'ay failly ne soit tenu

A mespris je vous en supplie

A peine est personne accomplie

 

Et s'il y a riens tant soit peu

Qui soit digne d'estre en memoire

Et dont on doive estre repeu

On fera bien s'on le veult croire

Et qui voudra de cest ystoire

Que le nom point je ne vous celle

C'est le songe d'une pucelle

 

 

 

 

 

 

 

Cy finist le songe doré autrement appellé

d'une pucelle.

 

Ballade faite a la rescription de sa dame.

Or voy je bien que mon dueil renouvelle

Et que ma joye prent son definement

Quant il me fault partir de la tresbelle

Qui a mon cueur a son commandement

Si ne say pas la maniere comment

Vivre puisse longuement sans mourir

Puys qu'il me fault de ma dame partir

 

Car tant mon cueur dedens moy estincelle

Et jour et nuyt fremist si asprement

Qu'en moy paour par dangier si se reveille

Et desespoir qui d'un consentement

Sont allez pour me faire torment

Si ne voy pas qui me puist garentir

Puys qu'il me fault de ma dame partir

 

Mort vien a moy si me prens je t'appelle

Car j'aime mieulx mourir prochainement

Que recevoir si tresmale nouvelle

Com de m'amour faire deppartement

Mais sans sejour j'ay le definement

Destrains mon cueur et le vien assaillir

Puys qu'il me fault de ma dame partir

 

Prince je vous supply tres humblement

Que me vueillez donner alegement

Car grief douleur fait mon cueur espartir

Puys qu'il me fault de ma dame partir.

 

 

 

Vous pourrez lire le poème complet à l'adresse suivante :

Source: http://www.poesies.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article