Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

ENVOYE SPECIAL D'ELISE LUCET NOUS RAPPELLE LE CARNAGE D'ETAT AUX PHILIPPINES SOUS LA "PRESIDENCE ?" D'UN PRESIDENT ASSASSIN  QUI SE COMPARE A JUSTE TITRE A HITLER

 Philippines : Carnage d'Etat.

 

Le nouveau président Duterte a distribué des permis de tuer aux forces de l'ordre et aux Philippins. Sa politique antidrogue a déjà fait plus de 3 000 morts en trois mois.

Elise Lucet nous l'a rappelé hier dans son excellent "Envoyé spécial"  que vous pouvez revoir en vidéo à l'adresse suivante :

ttps://www.youtube.com/watch?v=ivQV4XGUR9Y

Cette émission nous décrit  concrètement le carnage éhonté d’un assassin de bas étage, d’un salaud intégral promu c’est vrai démocratiquement à la Présidence de son pays comme d’ailleurs Hitler en son temps ce qui prouve  que sans le respect des droits de l’homme il n’est pas de démocratie.

Je vous conseille de voir ou revoir les abomination de ce triste individu qui aurait sa place dans une prison, à vie, c’est clair.

Non seulement, sans aucune légalité il encourage l’assassinat des dealers mais il suffit d’être un simple suspect de s'être drogué ou sans doute de ne pas plaire à un policier ou pire ? à un tueur anonyme payé par la police pour se faire tuer ou au mieux être envoyé dans une prison ou plus de 3000 personnes sont entassés alors que la capacité maximum est inférieure à 300 personnes.

Je suis contre la peine de mort mais cet ignoble individu qui ose se réclamer dela Bible tandis que sa police digne des SS nazis ose prier avant d’aller massacrer des civils souvent innocents, qui a décoré le non-droit  c'est à dire le droit de tuer alors que la peine de mort judiciaire n’existe pas en ce pays, mériterait qu’on l’écarte par tout moyen utile de la société comme on ferait pour un animal féroce meurtrier.

Je trouve qu’il faudrait rompre les relations diplomatiques non pas avec le peuple Philippin comme tel martyrisé par un tyran sanguinaire mais avec ce dictateur qui serait bien à sa place  dans le cimetière central de Manille  que lui et sa police  remplissent jour après jour.

Merci, Madame Lucet de nous avoir mieux fait comprendre les atrocité que subissent tant de citoyen philippins par la faute de celui que j’ose appeler en le citant lui-même un nouvel Hitler.

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article