Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

ET SI JEAN FREDERIC POISSON AVAIT POUR UNE FOIS RAISON CONTRE LES SIX AUTRES CANDIDATS DE LA PRIMAIRE DU PARTI DIT A TORT REPUBLICAIN
ET SI JEAN FREDERIC POISSON AVAIT POUR UNE FOIS RAISON CONTRE LES SIX AUTRES CANDIDATS DE LA PRIMAIRE DU PARTI DIT A TORT REPUBLICAIN

« Interrogé sur l'élection présidentielle américaine, le président du Parti chrétien-démocrate a affirmé que "la proximité de Mme Clinton avec les super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l'Europe et la France". 

 

Dans le cadre de la présentation de leur programme par chacun des sept représentants du parti dit abusivement « républicain », il en est un qui était et qui est sans doute ignoré du grand public. Il représente un part qui se targue dans son appellation d’être chrétien en prônant surtout le refus du mariage pour tous ainsi que certaines initiatives qui le rapprochent de Mme Le Pen.

Son représentant dans la primaire de droite est Jean Frédéric POISSON du parti chrétien démocrate

Je ne me sens absolument pas en accord avec ce parti qui ne retient  de l’Evangile que ce qu’en garde Madame Boutin c’est-à-dire pas mal d’ivraie pour un peu de vrai grain .

Le représentant de ce parti, il faut le reconnaître, s’est pas mal défendu lors de la première présentation collective des sept candidats  à la primaire de la droite et du centre, en apparaissant moins ouvert peut-être que les six autres au libéralisme le plus obtus qui est vraiment la marque fabrique de c’ex-UMP (il lui fallait abandonner au plus vite de nom de parti associé à tant de saletés économiques et politiques), ce qui malheureusement n’aurait pas suffi pour que, si j’étais français, j’ai envie de voter pour lui.

Il y a quelques jours, un propos de ce candidat à la Présidence de la République est apparu comme un brulot scandaleux aux six autres.

Parlant des élections américaines, il faisait remarquer A JUSTE TITRE, que les ou le lobby(ies) sioniste  appuyant quasi inconditionnellement Israël y jouait un grand rôle, certainement pas utile à la cause des Palestiniens, et que la France et l’Union Européenne risquait aussi d’être victimes de ce lobby sioniste.

Immédiatement le CRIF, que je considère personnellement comme la pierre d’angle du sionisme en France a condamné ce propos  prétendument antisémite tandis que la plupart des autres candidats républicains faisaient de même avec une mention spéciale de la NKM, beaucoup plus ringarde qu’elle le voudrait, de Monsieur Lemaire , l’adjudant-chef et  bien sûr de Copé qui est peut-être le seul à se croire irresponsable de l’affaire Pygmalion. Je ne parle pas de cet autre candidat escroc en tant de domaines coupable avec un autre candidat de crimes de guerre en Lybie.

C’est l’occasion de constater que, sur les 7 candidats du Parti républicain,  trois au moins sont liés au peuple juif qui sont donc statistiquement surreprésentés. Cela ne me gêne nullement, même s’ils étaient 100 %,  pourvu que leur origine, n'ait pas pour effet d’orienter la politique française en faveur de l’Etat d’Israël.

Or je constate que le CRIF, vrai mouvement communautaire, vrai lobby en faveur du sionisme, dans son appellation actuelle basée sur l’injustice, se permet d’interpeller les politiques et la justice, chaque fois qu’une critique est portée contre la politique actuelle de l’Etat d’Israël même si cette critique est justifiée et prouvée.

Si le mot « SIONISME » signifiait, originellement l’affection et l’importance que les juifs attribuaient à cette ville , SION-JERUSALEM et  à cette terre si liée à leur origine, je serais à fond pour le sionisme même quand il impliquait le retour à Jérusalem dans le respect de ceux qui, musulmans ou chrétiens,  y vivent aujourd’hui depuis plus d’un millénaire et qui ont le droit aussi de sentir chez eux et de faire partie du pays et de son gouvernement autant que les fils de Sion.

En revanche, je ne peux accepter le nouveau sens de SIONISME qui prône le grand Israël en gommant plusieurs états arabes, qui a chassé des millions de Palestiniens de leurs terres, qui occupe depuis 1967 des territoires dévolus par l’ONU à la Palestine, qui privent les arabes qui y résidaient et résident encore de leurs droits humains fondamentaux, de leurs maisons, de leurs cultures, à travers un apartheid aussi sévère que celui de l’ex-Afrique du Sud des Boers.

Ce qui est tragique c’est l’attitude des grandes puissances, si sévères à juste titre hier contre les Boers, aujourd’hui s’inclinant bassement devant la scandaleuse occupation de la Palestine qu’on a à peine le droit de critique sans être traité d’antisémites par des  lobbies « sionistes » au sens moderne du mot, dont les "nouveaux" commandements affirment le droit de voler son voisin,  de lui prendre sa maison, le droit de diriger son pays, le droit à résister aussi valable que celui de nos résistants quand ils combattaient le nazisme.

Ca nouveau sionisme trahit le vrai judaïsme,et son Décalogueen n’hésitant pas par exemple à massacrer 2500 personnes dont 500 enfants dans ce qui demeure aujourd’hui non une terre libérée par Israël mais le plus grand camp de concentration du monde.

Aujourd’hui, si on peut parler d’un ghetto toujours actuel, il faut citer Gaza, la Cisjordanie et même Jérusalem Est, de droit territoire palestinien même si j’estime que l'entièreté de Jérusalem pourrait devenir la capitale commune d’un état juif et d’un état palestinien avant de devenir demain peut-être, je l’espère, la capitale du monde où juifs et palestiniens et chaque être humain pourraient se sentir chez eux  égaux en se respectant mutuellement.

Je sais que Monsieur Poisson a regretté qu’on ait mal compris ses propos, sans s’en excuser et sur ce seul point précis je lui donne raison et j’espère que le futur Président de la France, qu’il soit juif ou non, sera le président qui défendra aussi  équité et justice dans le conflit Israël-Palestine qui n’a que trop duré surcette terre qui devrait symboliser l’unité et la fraternité de l’humanité

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article