Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

TU ES REVENU (VIVIANE DEMOL)

Je pense à toi en regardant l’hiver couvrir le silence

Bercée par un soir où repose le sommeil aux rêves bleus.

Tu es revenu

Comme l’oiseau de Bohème

Sans savoir que le dessin du temps

A dessiné d’autres chemins sur les tableaux du ciel

Ouvrant les volets de l’été

Je me souviens

De ces mots du soir posés sur le frôlement de ses lèvres

Caressés avec mes doigts usés d’aimer

Et de longues attentes

J’ai laissé pour toi

La terre que tu as gaspillée au vent perdu

Vers la rose emportant ton passé

Même ces chantiers de blé ont versé leurs larmes

Couvrant leur labeur

Tu es revenu

A quoi bon

Ces mots d’amour sont usés par le temps

De Mol Viviane

Le 11 janvier 2001

Commenter cet article