Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

Maria Skobtsova moniale orthodoxe et martyre du nazisme.

Maria Skobtsova moniale orthodoxe et martyre du nazisme.

Mère Marie Skobtsova ou sainte Marie de Paris, en russe Мать Мария (Скобцова), née Élisabeth Iourievna Pilenko le 8 (21) décembre 1891 à Riga, dans le gouvernement de Livonie qui faisait alors partie de l'Empire de Russie et morte le 31 mars 1945 à Ravensbrück, est une poétesse, mémorialiste et membre de la résistance française, devenue religieuse orthodoxe. Elle a été canonisée comme martyre de la Foi par l'Église orthodoxe (Patriarcat de Constantinople) le 16 janvier 2004

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Skobtsova

à lire absolument.

Maria Skobtsova qui a composé des icones brodées toute au long de sa vie jusqu'au camp de concentration de Ravensbrück où elle mourut en choisissant d'être mise à mort à la place d'une autre détenue comme le Père Maximilien Kolbe le fit aussi.

On peut trouver plusieurs de ses œuvres à l'Eglise orthodoxe de Parie consacré à Saint Séraphin de Sarov.

Icone  de la Sainte Vierge avec Jésus enfant, déjà marqué par la Croix de la fin de sa vie.

Icone de la Sainte Vierge avec Jésus enfant, déjà marqué par la Croix de la fin de sa vie.

L'émission a magnifiquement mis en évidence le message théologal des icones et la vie généreuse jusque sa mort atroce dans un camp de concentration qui justifient pleinement la canonisation de cette femme exemplaire illustration vivante de la place exemplaire quje revet la femme dans l'Eglise orthodoxe.

Une rue parisienne portera son nom

Actualités ... https://fr.rbth.com/.../une-rue-parisienne-portera-le-nom-dune-emigree.

La rue Maria Skobtsova - émigrée russe, poétesse, femme de lettres et membre de la résistance française a été inaugurée le 31 mars à Paris.

https://www.google.be/?gws_rd=ssl#q=rue+Maria+scobtsova

Commenter cet article