Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

ALAIN FINKIELRAUT, PHILOSOPHE DU SIONISME LE PLUS ECULE N'APPRECIE PAS LA VICTOIRE A LONDRES D'UN MUSULMAN PAUVRE SUR UN JUIF RICHE

"L'image de la victoire du musulman pauvre sur le juif riche" gêne Finkielkraut

Le philosophe a fustigé ce dimanche la couverture médiatique de l'élection municipale londonienne, qui a vu la victoire du travailliste Sadiq Khan, premier maire musulman d'une grande ville occidentale.

Selon lui, ses origines auraient été présentées, à tort, comme un atout face à son adversaire, fils de milliardaire

.Plus Alain Finkielkraut n'a pas été emballé par l'élection de Sadiq Khan à la mairie de Londres. Du moins, le traitement médiatique qui a entouré la victoire du premier maire musulman d'une grande ville européenne laisse un goût amer à l'académicien.

Il a regretté ce dimanche sur RCJ la faible importance accordée par les médias aux programmes du travailliste et de son concurrent conservateur, Zac Goldsmith.

"Ils ont parlé essentiellement, sinon exclusivement de l'origine", s'est-il agacé. Selon Alain Finkielkraut "nous avons assisté à un duel entre celui qu'on a présenté comme le candidat musulman, fils d'un chauffeur d'autobus immigré du Pakistan et le fils d'un milliardaire juif qui a fait ses études à Eton", un prestigieuse collège anglais

En clair, une vision manichéenne de la politique l'aurait emporté lors de cette élection, où les origines modestes du candidat auraient été présentés comme un atout face à un candidat bien né, désavantagé par son milieu social

. "La sensibilité égalitaire va aujourd'hui au-delà des rêves de Bourdieu, a affirmé Alain Finkielkraut.

Être un héritier tend a devenir un handicap politique".

Avant de préciser: "En société multiculturelle, la noblesse consiste à venir d'un milieu défavorisé et immigré".

"L'antisémitisme ravage ce parti"

Pour étayer son argumentaire, le philosophe s'est penché sur le cas de l'aristocrate Winston Churchill, ancien Premier ministre britannique et héros de la Seconde Guerre mondiale

. "Avec son pedigree, aurait-il ses chances aujourd'hui à Londres?", s'est interrogé Alain Finkielkraut

. Au cours de l'entretien, menée par la journaliste Elisabeth Lévy, le philosophe s'est enfin alarmé des soupçons d'antisémitisme qui pèsent sur le parti travailliste.

Deux de ses membres ont été sanctionnés depuis le début de la semaine. Naz Shah, députée de Bradford West (nord), a été suspendue par son parti pour avoir posté sur Facebook en 2014 des commentaires jugés antisémites.

La même sanction a frappé l'ancien maire de...Lire la suite sur L'Express.fr

https://fr.news.yahoo.com/mairie-londres-limage-victoire-musulman-153600449.html Mairie de Londres: "L'image de la victoire du musulman pauvre sur le juif riche" gêne Finkielkraut

P.S.

Alain Finkielraut, ~~Dans sa jeunesse, il est maoïste, membre actif de l'Union des jeunesses communistes marxistes-léninistes (UJCml). Sans renier ce premier engagement, il s'éloigne de ses camarades politiques en soutenant Israël lors de la guerre du Kippour, en 1973, puis de plus en plus.

Ancien maoïste et membre actif de l'union des jeunesses marxistes-léninistes Alain Finkielkraut a de plus en plus préféré le nationalisme de plus en plus d'extrême droite au pouvoir en Israël à son internationalisme de jeunesse.

Aujourd'hui, il épouse avec passion plusieurs causes parmi les plus rétrogrades. Il a trouvé à la place de la République, animé par une attitude, selon moi, essentiellement provocatrice, une place de "faux martyr" qui, paradoxalement, ne lui déplait pas trop.

La vie de ce "pseudo-philosophe" et vrai sioniste est un bel exemple des dégâts que l'âge inflige trop souvent aux idéaux de jeunesse.

Yvan Balchoy

Commenter cet article