Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

UNE HONTE : NICHE FISCALE EN FAVEUR DE TSAHAL (CAPJO)
UNE HONTE : NICHE FISCALE EN FAVEUR DE TSAHAL (CAPJO)

C'est assez incroyable, en fait on croit rêver

. On connait tous la loi qui permet aux français de réduire leurs impôts grâce à des dons faits à des associations ou organismes d'intérêt général mais là avec le soutien à l'armée israélienne, j'aimerais qu'on m'explique où se situe l'intérêt général ?

Pas dans le camp des palestiniens ni des nombreux prisonniers politiques et de tous les enfants enfermés dans les geôles israéliennes il me semble.

Ce problème-ci renferme un des curieux paradoxes de la politique actuelle conduite par la France. Un état géré par des "socialistes" (1) qui soutiennent l'état d'Israël, publiquement, y compris en se rendant dans les synagogues, et qui par le biais de son premier ministre décide que le boycott des produits israéliens constitue un délit.

Et de l'autre bord, une sénatrice de droite (sénatrice de l'Orne) qui s'en étonne auprès du secrétaire d'état chargé du budget par une question écrite et qui reçoit du coup

des menaces de mort sur les réseaux sociaux

!! Mme Nathalie Goulet attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès du ministre des finances et des comptes publics, chargé du budget sur la réglementation actuelle qui permet aux Français et Françaises qui font des dons à l’armée israélienne (Tsahal), de défiscaliser leurs dons et leur donne le droit à 60 % de réduction d’impôts, dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Il s’agit donc d’une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d’une armée étrangère.

Elle souhaiterait avoir l’explication de cette disposition exorbitante du droit commun.

C'est le monde à l'envers. Il faudrait être aveugle à l'heure actuelle ou complètement sénile pour ne pas comprendre que le PS a les même idéaux que la droite mais quand ce sont des gens de droite qui s'offusquent de tels faits, on est droit d'être inquiets de ce manque de repère et de visibilité des partis de pouvoir quand le moment venu les citoyens non politisés devront se rendre aux urnes.

Cette dérive droitière ne peut que mener toujours plus à droite et ce gouvernement-ci et pas un autre en sera et en est

En attendant, il faudra bien qu'un jour ou l'autre quelqu'un demande des comptes sur cette "niche", car cela mérite une réponse il me semble.

Sources :CAPJO, france3 régions,blog mediapart

Merci Michèle des bois

http://cocomagnanville.over-blog.com/2016/03/niche-fiscale-en-faveur-de-tashal.html

P.S.

Soutenir cet Israël qui a massacré, il n'y a pas d'autres mots, plus de deux mille habitants de Gaza, emprisonnés comme dans une cage dont il leur était impossible de s'échapper, c'est un acte de forfaiture dont bien sûr ne parlent pas ceux qui veulent confondre respect du vrai judaïsme et condamnation d'une partie des habitants de l'Etat d'Israël.

Je parle de celle qui se donne le droit de voler la terre d'un autre peuple, d'assassiner sur lur propre sol des enfants qui résistent justement avec des cailloux contre une armée d'occupation illégale armée partiellement par cet Occident qui brandit sans cesse les droits de l'homme mais les foule aux pieds tous les jours dans sa réelle politique étrangère.

L'Israël d'aujourd'hui, c'est l'Afrique du Sud d'hier.

La politique qui a libéré cette Afrique bâillonnée et persécutée par ceux qui n'étaient alors par leurs actes que des colons blancs, est la même qui aujourd'hui brime le peuple Palestinien, il faut l'appliquer à ce gouvernement israélien actuel qui foule aux pieds la justice internationale.

Israël ne sera vraiment libre que lorsque les Palestiniens vivront dans leurs frontières indépendants et respectueux sur cette Terre Sainte aujourd'hui souillée par des fanatiques qui parlent de démocratie avec des mots et des actes de violence.

La lutte contre les Sionistes fanatiques n'a pas pour but de détruire Israël mais permettra à deux peuple sémites du Moyen orient de connaître enfin la Paix.

Quant aux USA, la France de Sarkozy, Hollande et de ce super-sioniste, qu'est le premier Ministre de la France, qui n'œuvrent pas réellement pour la paix au Moyen Orient, qu'ils sachent qu'Israël, reconnu bien sûr par les Palestiniens comme un peuple légitime, ne sera vraiment libre que le jour où il rendra aux Palestiniens leurs territoires et leur liberté

En attendant ce jour, nous avons le droit, comme hier devant l'Apartheid de l'Afrique du Sud de

Boycotter pacifiquement Israël.

militairement surtout, économiquement quand il nous vend des biens volés.

C'est le chemin le plus court pour ramener dans cette Terre Sainte, pour tous ceux qui la peuplent légitimement , la PAIX.

Yvan Balchoy

Commenter cet article