Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

egaliteetreconciliation.fr

egaliteetreconciliation.fr

Quand je me prosterne cinq fois par jour

Je ne regarde pas alentour

Je perds la notion de l’espace

Quand sur le sol je pose ma face

Alors toi seul mon Dieu est présent

De la tête aux pieds je me tends

Comme du violon la corde

Pour implorer ta miséricorde

Mon dieu accorde-moi la grâce

D’agrandir toujours mon espace

Et ainsi à toi complètement soumis

Je sens que ce n’est pas moi que tu bénis

Celui que tu bénis est en train de disparaître

Par la main même de son divin maître

Reconnaissant son niveau

Il devient l’égal du zéro

Et alors il n’y a plus de distance

Entre l’immanent et ta transcendance

Mon dieu accorde-moi le temps

D’être toujours à toi présent

C’est une communion de type vertical

Ce n’est pas un édifice pyramidal

C’est comme une secrète cellule

Au fond il y a quelque chose qui brûle

Face à toi je suis aveugle je ne vois rien

Mais tu me prends la main

Et je m’abandonne à ta guidance

Car illimitée est ta puissance

Mon dieu donne-moi ta main

Pour aller toujours plus loin

Et éternelle est ta protection

Pour ceux qui font preuve de vénération

Ils sont invulnérables

Face aux pires impondérables

Ceux qui manifestent leur foi

Ils seront un jour près de toi

C’est le coeur rempli d’allégresse

Qu’ils recevront ton infinie tendresse

Mon dieu accorde-moi la foi

Pour être toujours auprès de toi

En toi jusqu’au bout ils auront cru

Et de toi ils auront tout reçu

Mais moi je suis encore trop indocile

J’incline lourdement mon dos de reptile

Je l’incline cinq fois par jour

En n’espérant rien en retour

Sauf de te plaire

Et plus si c’est nécessaire

Mon dieu accorde-moi la grâce

D’agrandir toujours ton espace

Jean Paul Inizan

http://www.diffusinfolivres.com/pages/poemes-et-extraits-de-poemes.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article