Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

POLICE CRIMINELLE AUX USA

POLICE CRIMINELLE AUX USA

Devant les injustices et le racisme de la justice aux USA, il est temps de refuser toute extradition d’un citoyen européen qui risque outre atlantique des conditions de détentions dégradantes et des peines excessives sans lien souvent avec les accusations

Aujourd’hui, Julien Assange est poursuivi par la Suède officiellement à cause d’un viol, tellement douteux que l’ONU vient de condamner la procédure à travers laquelle on cherche à l’emprisonner mais dont le vrai motif, sans doute est de permettre son extradition aux USA où une peine de détention à vie sinon la mort risque d’être son sort pour avoir eu le courage de révéler aux monde les crimes que ce pays a commis et commet sans cesse dans sa politique internationale et militaire.

A mon avis l’Union Européenne devrait au contraire féliciter Julien Assange de son attitude courageuse à dénoncer ce que personnellement je considère comme des actes d’inimitié des USA contre ses propres alliés sans parler des nombreux crimes commis sous la Présidence Bush au Moyen Orient à partir de mensonges éhontés, crimes qui ont abouti à la mort de centaines de milliers de civils innocents ce qui justifierait largement la comparution de ce criminel de guerre devant un tribunal approprié

IL est temps que tous les pays réellement démocratiques refusent d’extrader vers les Etats Unis un de leurs ressortissants ou même un étranger présent sur leur sol, étant donné le caractère arbitraire, raciste et inhumain de la justice aux USA.

Cette affaire me rappelle l’affaire Trabelsi en Belgique où une ministre dont, pour ce cas, le titre approprié devrait être : « Ministre de l’injustice », Annemie Turtelboom n’a pas respecté un droit de recours suspensif devant la législation européenne.

Celle-ci d’ailleurs a donné raison à Trabelsi et à son épouse, à qui, cette ministre sans aucune humanité a refusé la célébration de son mariage pour des raison inavouables.

De plus, en envoyant, outre Atlantique, devant une juridiction de vengeance un accusé dont le projet non réalisé était aussi de mettre en évidence l’illégitimité d’une base militaire étrangère nucléaire illégale en notre pays.

D’ailleurs la présence incontestable et totalement illégale d’ogives nucléaires à Kleine Brogel témoigne clairement de la servilité non des Belges mais de politiciens indignes qui n’hésitent pas à violer leurs propres lois pour faire plaisir à une institution militaire, l’OTAN, qui n’a plus de raison d’être sinon de donner une apparence de légalité à l’impérialisme américain sur le monde.

CONCLUSION : La justice aux USA qui donne entre des centaines d’autres cas aussi scandaleux, raison à un policier d’avoir abattu un enfant de 12 ans jouant avec un pistolet plastique dans un bac à sable, où par ailleurs un noir à trois fois plus de chance d’être condamné à mort et surtout d’être exécuté, qu’un blanc pour un crime identique en raison seulement de la couleur de sa peau et son origine, n’offre pas de garantie suffisance pour les prévenus et accusés.

En conséquence, il est temps de la boycotter et de juger chez nous les accusés criminels ou non que les Etats Unis nous réclament parfois pour les punir d’avoir révélé au monde la criminalité de leur politique.

Si j’étais le président de France, je n’hésiterais pas à donner la Légion d’honneur à Julien Assange. Mais ici, je rêve sûrement !....

Yvan Balchoy

Commenter cet article