Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

30-01-20- LE PAPE FRANCOIS RAPPELLE L'EVANGILE FACE AUX INEPSIES DE DONALD TRUMP

"Le pape François a dénoncé les propositions du candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine sur les questions migratoires. La réponse du principal intéressé ne s'est pas faite attendre. Un désaveu pour Donald Trump. Le milliardaire américain ne peut se revendiquer comme "chrétien" quand il promet de construire des murs contre les immigrés, a affirmé jeudi le pape François dans l'avion qui le ramenait du Mexique à Rome. "Une personne qui veut construire des murs et non des ponts n'est pas chrétienne", a affirmé Jorge Bergoglio, répondant à la question d'un journaliste sur les positions anti-immigrés du candidat à la primaire républicaine aux Etats-Unis. "Ce n'est pas dans l'Evangile."

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/elections-americaines-2016_1633228.html

Rien à ajouter aux propos de François qui parle en frère gardien de l'Evangile face à un homme brillant et grossier qui représente le plus triste visage des USA à l'antagonisme même du message de l'Homme de Nazareth.

J'ai aimé le rapprochement qui est fait entre le pape argentin et le Péronisme, mouvement autoritaire certes mais aussi essentiellement social dans une Amérique latine rongée par l'accaparement des richesses communes par une toute petite minorité soit disant chrétienne.

Quand à douze ans, j'ai voulu apprendre l'espagnol par la méthode ASSIMIL, que j'apprécie, j'ai été touché par le Péronisme qui a joué un certain rôle dans ma nouvelle adhésion à l'enseignement du Christ.

Yvan Balchoy

Ce matin en regardant sur l'émission source de vie un rappel des relations in dissociables entre l'Ancien et le Nouveau Testament, Israël et la chrétienté, j'ai mieux senti combien le Christianisme serait impossible sans le judaïsme, son frère ainé et même ses racines;

Pourtant, j'ai regretté alors que dans les résolutions d'un groupe réfléchissant à la communauté Israël- Evangile, l'évêque de Rennes, je crois, n'ait pas réagi à l'idée d'un voyage commun en Israël, ce qui est tout à fait normal; ce qui l'est moins c'est d'occulter par un faux œcuménisme l'attitude non juive et non chrétienne de certains citoyens de l'Etat d'Israël face aux Palestiniens rejetés sur leur propre terre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article