Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

VRAI VISAGE DU SIONISME PAR UN GRAND POETE ISRAELIEN NATAN ZAKH

Le grand poète israélien Natan Zakh a déclaré en 2013 : « Si j’avais su que le sionisme se concrétiserait dans un pays qui vit par l’épée, je serais resté en Europe. J’ai fui d’un Etat nazi pour me retrouver dans un Etat fasciste» « Gaza est toujours sous un affreux blocus, ses roquettes reflètent une résistance légitime, a ajouté le critique littéraire, Lauréat du Prix Bialik (en 1982) et Lauréat du Prix d’Israël (en 1995). il termine par « Israël vit aujourd’hui comme l’empire romain dans ses derniers jours. Ici, ils nous apprennent la haine et préparent des bombes atomiques, au lieu d’essayer de nous rapprocher de nos voisins dont nous avons volé la terre"

https://www.facebook.com/pages/Cent-po%C3%A8mes-pour-Gaza/1453793961538079

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

klodwain 02/03/2017 19:22

Le poète Nathan Zakh a aussi déclaré à la télévision en 2011 : "l'idée de réunir des gens qui n'ont rien en commun est apparue. Une partie d'entre eux provient de la culture la plus élevée qui soit - la culture occidentale - et l'autre partie vient des grottes." Il faisait allusion aux Juifs orientaux, venus des pays arabes. Comme quoi quand on est raciste, on le reste.