Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

Nous voici, réunis pour entourer une grande et belle famille.

Au cœur de celle-ci, Madame Paul Legrand avec ses enfants, petits-enfants et arrière-petites filles vivent une émotion, une plus grande peine, une très forte espérance.

Et nous voulons la partager avec eux. Ils vont conduire celui qu'ils ont tant aimé à sa dernière demeure

. Mais la dernière demeure de Paul Legrand n'est pas le cimetière d'Anseremme, mais le cœur de Dieu, c'est là qu'il a sa place. ..

.Paul Legrand, au cours des 83 ans de sa longue existence, a été l'ami, des petits, des pauvres, des simples et des exclus.

Il sentait d'instinct qui était et où était le plus grand.

Sa personnalité très attachante était apparemment contradictoire ou en tout cas contrastée

Né dans une famille bourgeoise, bien implanté à Dinant, il n'hésitait pas à prendre ses distances par rapport au conformisme "Très social", comme on dit, il détestait l'hypocrisie et l'opportunisme de ceux qui, par démagogie, veulent récupérer les foules en utilisant cet argument.

HOMELIE PRONONCEE A DINANT A L'OCCASION DES FUNERAILLES DE MON PAPA, PAUL LEGRAND, LE 9 SEPTEMBRE 1997

Croyant et religieux à la racine de son être, il n'aimait pas le cléricalisme, il était or contre particulièrement ouvert, tolérant et prêt au pardon.

Très attaché à sa patrie, il avait un sens de l'universel et refusait les exclusions mesquine et égoïstes.

Qui ne connaissait ses emportement à certaines occasions. Mais cette personnalité trouvait son unité profonde dans sa foi, dans une grande bonté, un amour de la liberté et un sens de l'égalité..

. Nous savons combien Monsieur Legrand était un amoureux de la vie, de la vie du monde, de la vie du cosmos, de la vie de la nature, car il aimait la matière, il la chérissait, il la façonnait car il avait en lui quelque chose de créateur, il avait en lui quelque chose de Dieu...

 

Voilà une très belle vie qui s'achève mais il en est une autre qui se poursuit et qui, par la puissance de l'Esprit du Christ ressuscité, se développe en Dieu pour Paul Legrand, désormais.

Dessin de Paul  me représentant à son côté

Dessin de Paul me représentant à son côté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article