Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

Où que je sois,

Femme

de mon âme

Je te retrouve en moi

Comme une flamme Porteuse de joie

Si le temps qui passe

Efface nos traces

L'éternité qui vient

Nous appartient

Et renforce nos liens

Yvan Balchoy le 18 janvier 1996

Commenter cet article