Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

MERCI JEAN JACQUES BOURDIN D'AVOIR PERMIS A JEAN LUC MELENCHON DE CRIER SON INDIGNATION DEVANT DES PATRONS VOYOUS

Jean-Luc Mélenchon face à Jean-Jacques Bourdin en direct

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/jean-luc-melenchon-face-a-jean-jacques-bourdin-en-direct-659192.html

Je ne veux rien ajouter aux propos de Jean Luc Mélenchon avec lesquels je me sens d'accord.

Oui les voyous en cette affaire ne sont pas ceux qu'on désigne si souvent.

À la différence de Hollande qui prononça avant son investiture un discours aussi véhément, Mélenchon reste cohérent avec lui-même tandis que le Président Hollande a menti au peuple français et a fait le mauvais choix pour ses électeurs en choisissant Valls et Macron, deux pions de la droite d'injustice.

A TITRE D'INFORMATION !

"Le PDG d'Air France, Alexandre de Juniac, a livré une approche surprenante du droit social, révèle le site Mediapart (abonnés), mercredi 18 mars.

 

Au cours d'une rencontre patronale, en décembre 2014, Alexandre de Juniac est revenu sur les acquis sociaux, une notion "très imprécise et très floue", selon lui.

Le PDG revient notamment sur le travail des enfants, dont l'interdiction n'est pas si évidente, selon lui. "C'est quoi l'âge d'un enfant, de nos jours ?

Est-ce que c'est 16, 18 ou 20 ans ? On pense à donner le droit de vote à des enfants qui ont 16 ans ? Est-ce que ce sont des enfants, je ne sais plus..

. Est-ce qu'il faut les faire travailler, pas travailler ? Pas sûr."

 

Le site Mediapart a découpé ce passage de l'intervention, donnée dans l'abbaye de Royaumont (Val-d'Oise).

 

"M. de Juniac, les grévistes, on les aurait envoyés en prison" Au cours de son intervention longue d'une vingtaine de minutes, Alexandre de Juniac évoque également les 35 heures

 

. "La durée du temps de travail, qui, paraît-il, est un acquis social, qu’est-ce cela veut dire pour un ingénieur qui a une tablette et un smartphone et qui travaille chez lui ?", explique le PDG.

 

Avant de s'interroger

 

: "Est-ce que cela a un sens de fixer l’âge de la retraite ?" Ce n'est pas tout.

La rude concurrence des compagnies du Golfe impose de "mettre des limites aux acquis sociaux". Alors qu'il a dû affronter une grève musclée des pilotes de ligne, en septembre, Alexandre de Juniac livre d'ailleurs une anecdote. "Comme le disait mon homologue de Qatar Airways, hier, à propos de la grève, 'Monsieur de Juniac, chez nous, ce ne serait pas possible, on les aurait tous envoyés en prison'." La réplique fait mouche et suscite les applaudissements de la salle. Pas sûr que les syndicats du groupe soient aussi enthousiastes.

 

http://www.francetvinfo.fr/france/travail-des-enfants-35-heures-droit-de-greve-l-intervention-cash-du-pdg-d-air-france_852497.html

 

 

C'esst ce Monsieur de Juniac, qui a eu l'impudence de s'augmenter plantureusement tout en demandant à son personnel de très gros sacrifices financiers sans oublier son chantage aux licenciements.

S'il y a un voyou en cette affaire dite de "chemise", c'est lui.

Tous ceux qui ont vu la fausse indifférence lâcheté des patrons face à une femme qui, avec beaucoup de courage, détaillait  devant eux ses malheurs et son indignation me comprendront si la justice a encore un sens pour eux.

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article