Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

Quand le bonheur est indiscible,

l'amour s'habille d'invisible.

Tu es différence,

c'est une évidence,

je suis complémentaire,

c'est élémentaire.

Richesses de nos échanges

même s'ils dérangent.

Tes ennuis,

mes oublis

Mon savoir,

ton pouvoir,

ton intuition,

mon abstraction.

Besoin fou de te protéger

quand je te sens désarmée.

Douceur de ta féminité

qui me restitue mon identité.

Regardons en face le bonheur

bien plus fort que nos peurs.

S'il n'est pas sans douleur,

il n'est pas un leurre.

Conjuguons nos talents

pour réunir nos présents.

La vie à deux,

c'est tellement mieux !

Mais c'est en donnant la main

à tous nos frères humains

d'hier, d'aujourd'hui ou de demain

en une ronde sans fin

que nous nous découvrirons peut-être soudain

la joie d'être vraiment "un" enfin !

Yvan Balchoy:

Dimanche 29 mars 1992 une journée en or, baignée de la lumière de l'admirable Turner.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article