Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Je ne savais pas

que tu pouvais me sortir de là.

Je ne savais pas

que tu me répondais déjà.

Je ne savais pas, non, je ne savais pas,

que ton regard

dans mon coeur devenait phare.

Je ne savais pas, non, je ne savais pas,

que ton frais minois

allait tout bouleverser en moi.

Je ne savais pas, non, je ne savais pas,

à quel point tu devenais partie de moi.

Mais voilà,

je me sens tellement plus humain

depuis que tes mains nourrissent mes faims.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article