Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

N'ECOUTEZ PAS LES NOUVEAUX NEGATIONNISTES DES CRIMES ANTISEMITES ACTUELS AU MOYEN-ORIENT: LISEZ AVEC ESPRIT CRITIQUE LE GRAND GARAUDY

Lire Garaudy

Si vous ne vous en tenez pas généralement à ce que l'on dit des gens ("on " est un con, disait mon prof de philo en 1967, qui avait connu Althusser, qui lui n'en était pas un !), si vous préférez aller à la source quand l'air de la calomnie et celui de la bêtise sont sur scène, si chez un auteur vous voulez connaître l'essentiel de son oeuvre et aussi les quelques lignes qui indisposent certains et sous couvert d'une loi de circonstance (dixit Jacques Toubon, peu suspect de "garaudisme") frappent l'auteur du sceau infamant de "négationniste"- lignes dont il aurait pu cependant, se passer (lire l'article: http://rogergaraudy.blogspot.fr/2012/08/ombres-et-lumieres.html) - , alors vous pouvez, vous devez lire Garaudy

L'essentiel de la politique marxiste c'est de créer les conditions économiques, sociales, politiques, pour que chaque homme soit un homme, un participant actif et conscient à la création continuée, et cela dans la lutte contre toutes les formes de l'avoir (propriété, Etat, idéologie) qui sont des aliénations de l'être.

L'essentiel de l'esthétique, c'est de nous apprendre à coïncider avec l'acte créateur, à discerner dans chaque oeuvre forte, non pas le reflet d'un monde déjà existant mais le projet d'un ordre possible...

L'essentiel de la foi, c'est de jouer sa vie sur ce pari que la réalité la plus profonde est l'amour, c'est-à-dire le choix de sortir de soi pour se donner à l'autre. A l'autre quel qu'il soit.

J'appr
oche ainsi de l'affirmation centrale de ma vie: la politique, la création artistique et la foi ne font qu'un. Apprendre à les saisir dans leur unité, c'est cela la philosophie. Tout au moins la mienne.
[Roger Garaudy, Parole d'homme, Ro
bert Laffont, 1975, pages 258 et 259]

http://rogergaraudy.blogspot.fr/2015/06/13-juin-2012-13-juin-2015-3-ans-apres.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article