Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

SARKOZY SANS FOI NI LOI
SARKOZY SANS FOI NI LOI

-

Après tout le mal qu’il a fait à la France et à l’humanité, Sarkosy ose vouloir faire la morale à ses adversaires politiques.

Sarkosy :

L’escroc hier qui a montré sa vraie nature en trichant jusque dans ses campagnes électorales

Lui qui aujourd’hui se fait payer comme un nabab pour des discours qui ne sont pas toujours les siens et montre chaque jour qu’il vit pour le monde frelaté du fric.

Lui, le criminel de guerre en Libye qui en violant une ordonnance de l’ONU a mis un pays entier sur la paille et ainsi favorisé objectivement comme l’infâme Bush la naissance de l’état Islamique (avec l’aide de l’inénarrable Bernard Henri Levy qu’il a suivi bêtement comme un messie hélas de papier .

Ce gougeât prétentieux qui vaniteux emploie des mots orduriers contre des ministres de la République français dont l’origine apparemment ne lui revient guère.

Il veut aujourd’hui appeler l’UMP complètement dévalorisée par ses soins les « Républicains « ( terme inapproprié pourquoi pas le parti des français !

Pour moi si son appellation incorrecte passe, je ne parlerai jamais que du Parti R.A. soit les Républicains asociaux.

Certes je regrette que le Président Hollande, que je considère comme un honnête homme se soit laissé dérouté de sa route par des pseudo homme de gauche comme son premier ministre et son ministre de l’industrie, chevaux de Troie d’une droite qui ne se résigne jamais, à perdre le contrôle de la France.

En tout cas, même si je suis déçu par le Président actuel, qui est tout malgré tout sauf un poids mort pour la France, car il a dix fois fait plus pour la France que le copain de milliardaires d'hier, je lui garde mon estime car c’est un n homme, maladroit parfois mais foncièrement honnête ce qui ne me paraît pas être le cas de son prédécesseur.

La France a besoin d’homme politiques nouveaux, ni esclaves de l’argent pas toujours bien gagné mais aussi tenant leurs promesses, d’un Président qui se met au service de son peuple et n’hésite pas d’exiger de ceux dont la richesse vient du pillage des pauvres de contribuer par un impôt juste et proportionné à permettre à tous et à chacun en France de vivre dignement.

Que Sarkozy, très mauvais politicien, se taise désormais et cherche sa fortune non en exploitant les plus pauvres mais en se mettant au service de ses amis du monde des milliardaires qui sauront bien lui réserver un place d’exploiteur du monde des travailleurs.

Adieu, j’espère, sans être sûr hélas d’être entendu, que Sarkosy l’ex- démolisseur de la solidarité nationale, tu ferais un bon patron asocial et vite multimillionnaire et sans doute bien davantage, pour toi bien sûr, car ce serait, je le crois, au détriment du peuple français.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article