Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

TU AS RAISON, FRERE FRANCOIS, DE T’ASSOCIER AUX SOUFFRANCES NEES DU GENOCIDE ARMENIEN MAIS JE REGRETTE QUE TU SEMBLES METTRE SUR LE MËME PIED L’HORRIBLE GENOCIDE NAZI ET LE REGIME DE CETTE UNION SOVIETIQUE DIRIGE PAR STALINE, UN GEOGIEN QUI COMMIT SANS DOUTE BEAUCOUP D’ERREURS PARFOIS CRIMINELLES MAIS NOUS LIBERA DU NAZISME

Oui, ce génocide soviétique, inventé par l’impérialisme yanquee, oublieux de ses sanglantes origines, n’a jamais existé.

 

Je me rappelle combien l’Union Soviétique respectait chacune des cultures de ces nombreuses république dont celle d’Arménie, qui, il ne faut pas l’oublier, y retrouva une première reconnaissance de son identité nationale, incomplète certes, mais réelles..

 

J’ai passé, il y a peu, une semaine dans cette Anatolie où se joua une grande part de ce massacre des chrétiens en 1915. Je dois reconnaître qu’aujourd’hui j’y ai trouvé de très nombreuses églises rupestres datant des origines du Christianisme et très respectées par la population locale qui en respecte le caractère sacré.

Je sais pourtant et je crois à la réalité de ce génocide accompli en cette belle région, il y a cent ans.

J’espère que bientôt, le grand peuple Turc, s’honorera en reconnaissant la responsabilité ancienne dans ces horreurs qui prendront une tout autre dimension quand d’Ankara à la frontière Arménienne, la fraternité prendra le pas sur la haine passée.

 

Oui, frère François, toi qui as connu, et sans doute combattu à ta façon plutôt discrète, l’horrible régime de Pinochet, tu n’es pas sans savoir, combien c’est à juste titre que « l’Oncle Sam » est considéré par tant de Sud-Américains comme un tyran autant économique que Politique.

 

J’aurais aimé, que l’Eglise de Rome, qui a tant de bons motifs pour critique le Régime soviétique athée,  n’en profite pas pour reprendre la gesticulation indécente de Capitalisme impérialiste responsable, sans nulle contestation, de la mort de millions d'hommes et de femmes, indiens ou non,  consacrée à ce faux dieu absolu qu’est la CUPIDITE des plus riches 

 

En terminant, cette humble admonestation d’un chrétien, symptisant certes du Pape François,  qui a aimé et qui aime encore, ce premier régime moderne communiste qui, fut certes très imparfait, comme nos propres démocraties, des siècles durant, mais qui me semble toujours prometteur d’espoir à la lumière de ce communisme primitif au temps des Actes des Apôtres.

 

Je tiens à terminer ce petit mot, en m’unissant à la dignité fière et joyeuse de mes frères Arméniens, première nation chrétienne.

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article