Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

OUI, LE KU KLUX KLAN EXISTE ENCORE AUX USA, IL A SIMPLEMENT CHANGE D’UNIFORME (REEDITION)

Aujourd’hui le Président des Usa est un homme de couleur. Beaucoup en ont déduit que le combat de Malcom X et de Martin Luther King avait triomphé enfin

. Hélas, rien n’est moins sûr, chaque semaine, sinon chaque jour, la presse relate que des Africain lors d’arrestation ou de conflit, parfois injustifié, avec des policiers, surtout dans le sud, sont abattus dans des conditions discutables souvent, indéfendables parfois.

 

Je ne vais pas vous rappeler ces affaires anciennes qui ont obligé le président Obama, tout en évitant de condamner une Police pourtant manifestement dans son tort, à reconnaitre que trop souvent la couleur des personnes interpellées joue aux USA un rôle disproportionné relevant nettement du racisme.

 

L’assassinat hier d’un noir, suite à un simple problème de réglementation automobile, serait sans nul doute passé comme un fait divers ordinaire, sans la présence d’esprit et le courage d’un anonyme qui a filmé la scène.

 

 Il a  permis ainsi au monde entier de voir la violence de ce policier, rejoignant la haine qui animait les pogroms contre les hommes de couleurs du Ku Klux Klan qui  tire huit coups en cascade, huit coups qui claquent comme des pétards et lorsque finalement la victime s’abat doucement sur le sol, on aimerait penser qu’elle est encore vivante comme, semble-t-il , l’imbécile policier semblait le penser.

 

 Lui pourtant sait bien que ce ne sont pas des balles à blancs qu’il vient lâchement de tirer dans le dos d’un homme désarmé, qui effrayé – il y a de quoi aux USA où la faute la plus vénielle, il le sait, est passible de mort, peut-être à cause d’une formation qui considére les noirs comme du gibier potentiel de potence.

 

En regardant la vidéo, nous voyons donc ce policier imbécile ou plutôt dépravé, ne se rendant même pas compte qu’aucun être humain ne serait sorti vivant d’un tel massacre, exiger du malheureux mort ou moribond de lui tendre les mains pour le menotter ce qu’il fait ensuite lui-même devant l’immobilité de la victime.

 

Si perdu qu’il semble, il ne perd pas son t sang-froid et tout en communiquant par radio avec sa hiérarchie il tente de justifier son assassinat en affirmant à ses supérieurs qu’il n’a battu cet homme que parce que celui-ci avant tenté de lui prendre son teaser, que d’ailleurs lui n’a pas pensé utiliser face à un fuyard désarmé.

 

Pour étayer ses dires, il jette sur le sol un objet, qui puisse confirmer son soupçon. Malheureusement pour lui, le cameraman courageux n’a rien perdu de la scène.

 

J’aimerais savoir combien de scènes aussi révoltantes ont eu lieu cette année aux USA et combien de noirs sont mort victimes de ce nouveau Ku Klux Klan, habillé désormais des uniformes d’état mais aussi criminel que leurs ancêtres d’hier.

 

Oui, tant que les USA, qui prétendent , illégalement d’ailleurs être le maître du monde, qui interviennent avec violence dans tous les pays du monde qui leur semble les gêner, qui ont tué depuis le Vietnam puis au Moyen Orient, en Irak , en Afghanistan, des millions de victimes qui bombardent sans permission de l’ONU des villes où sans doute les victimes civiles et innocentes tombent sous les armes américaines.

En particulier dans cet état gouverné par un pouvoir raciste et assassin, le Texas, pour l’appeler par son sale nom, les exécutions capitales qui restent des crimes d’Etat sont pratiquées aujourd’hui avec une cruauté qui rejoint les exécutions des régimes moyenâgeux.

 

Non le terrorisme n’est pas seulement le fait d’états sanguinaires comme le Daech ; les Etats unis d’Amérique méritent d’être considérés eux aussi, comme l’OTAN, à laquelle malheureusement nous collaborons, comme une autre forme de Terrorisme.

 

La couleur de la peau du Président des USA, qui en politique extérieure, tue avec la CIA un peu partout dans le monde non seulement des terroristes mais des personnes simplement qui s’opposent à l’hégémonie de l’once Sam dans le monde entier.

 

Tant qu’Obama continuera, ses lâches agressions à partir de pantouflards qui tuent comme mes petits enfants jouent sur internet, lâchement à parti de leurs bureaux luxueux et protégés de Washington des terroristes sans doute, des patriotes sincères et sûrement des innocents, ce pays appartiendra à la sphère du terrorisme.

 

Tant que ce faux prix Nobel de la paix de Washington persévérera dans ce terrorisme d’Etat, inutile d’espérer que la justice et la police de son pays reviendront à une vraie conception des droits humains dont est incompatible la peine de mort qui reste dans la ligne directe desinquisitions du Moyen âge.

 

Non les USA, même sous Obama, ne sont pas une démocratie mais une plutocratie où l’argent permet presque tout et le fait d’être blanc reste demeure encore un privilège incontestable vis-à-vis de ceux dont la peau rappelle les anciens esclaves d’hier.

 

Voilà pourquoi, comme autrefois j’ai refusé, sous le régime de Franco, tout voyage en Espagne, dont j’avais pourtant appris la langue ;  de même aujourd’hui j’ai refusé même un transit via Chicago pour aller au Québec car les USA sont pour le monde aussi dangereux et nuisible  que ne l’était pour l’Europe l’Espagne du Caudillo.

 Yvan Balchoy

 

Articles intéressants à parcourir sur le même sujet

 http://fr.sputniknews.com/international/20150307/1015074783.htm .

http://mboaconnect.com/articles/2015/04/08/aux-usa-un-policier-blanc-inculp%C3%A9-de-meurtre-apr%C3%A8s-avoir-tir%C3%A9-sur-un-noir

http://www.alterinfo.net/notes/USA-le-meurtre-d-un-Noir-par-la-police-suscite-des-manifestations-de-colere_b7542939.html

http://www.levif.be/actualite/international/usa-nouveau-scandale-apres-le-meurtre-d-un-homme-noir-par-un-policier-blanc-video/article-normal-388281.html

 

 

P.S. D'YVAN BALCHOY

L'affaire Traore, en France, prouve qu'il y a encore qu'il y a encore  aujourd'hui des affaire type "Dreyfus" où l'Etat ou la police sont compromis et  n'acceptent pas des examens vraiment impartiaux.

  Qui osera affirmer que la police de certains Etats européens dont la France n'est pas à l'abri de tout soupçon raciste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article