Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Hier Sarkozy, le parrain de fait sinon de volonté de la naissance du Daech, quand il a suivi, aveuglément, les conseils perfides de Bernard Henri Levy à propos de la Libye, celui qui a commencé à perdre sa victoire le premier jour de sa Présidentielle en affirmant ostensiblement son lien indéfectible avec les plus riches sinon  les plus honnêtes, hier à interpellé les socialistes en prétendant que sa victoire dimanche serait le début de la fin de la progression du chômage en France.

 

 Il se moque de nous, c’est clair, qui a oublié la progression sidérante du chômage sous sa présidence. Je pense que la France aura besoin demain non d’un président manœuvrier et loin d’être impeccable au plan de la morale des affaires et du service des plus faibles au sein de la nation qui est, jusqu’à preuve du contraire, une des fonctions régaliennes essentielles de l’Etat.

 

Oui l’alternance peut être parfois bénéfique mais redonner le pouvoir à un homme politique qui l’a sali durant ses prises de fonctions passées, c’est une sorte de suicide morale du parti qui le représenterait. Il y a sûrement au sein des partis dits de droite des hommes ou des femmes aussi doués que Sarkozy mais plus honnêtes que lui.

 

Hélas, le pouvoir de l’argent est si fort au sein de ce parti que je continue à trouver hélas immonde, l’U.M.P. que je crains que l’ami des millionnaires d’hier ne soit finalement réélu demain à la tête non seulement de son parti mais comme candidat à la Présidentielle pour le plus grand malheur de la majorité du peuple français.

 

Il est donc capital demain au lieu de ce lâche et stupide "NI…NI"  préconisé par ce nain de la solidarité, de voter résolument pour un parti qui garde la préoccupation de la gauche au sens large des communistes au écologistes sans oublier les meilleurs des socialistes –il y en a toujours comme l’élection d’Emmanuel li au premier tour le prouve – en rejetant ces faux altruistes et vrais racistes que sont les candidats du Front National et les grands amis de l’inégalitarisme que sont et restent la majorité des candidats de droites aujourd’hui.

 

Bys bye, Sarkozy, et un grand souffle d’air pur pourra souffler sur le pays qui a le plus fait rêver à la liberté dans l’histoire, La France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article