Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

"L’efficacité décroissante d’Israël", analysée par 

"Aucun État construit sur des terres saisies de force à leurs propriétaires légitimes, ne peut prétendre à une légitimité morale et à un « droit » d’exister", écrit Jeremy Salt* dans une analyse démontrant qu’Israel est loin d’être aussi fort qu’il n’y parait.


Des pierres contre les tireurs d’élite israéliens. Crédit photo : Abdallah Aljamal

Israël n’a que faire de l’Histoire, de la morale et du droit

Un prétendu « droit » d’exister n’est en rien essentiel à l’existence d’États, encore moins d’États colonisateurs établis au milieu des ruines des vrais droits d’un autre peuple.

Les États existent parce qu’ils ont des armées fortes et parce que leurs ennemis sont trop faibles pour les détruire, parce qu’ils entretiennent de bonnes relations avec leurs voisins proches et lointains dont ils ont gagné le respect et parce qu’ils ont le consentement du peuple qu’ils gouvernent.

Ils n’existent pas à cause d’un imaginaire « droit » d’exister. Si tel était le cas, aucun État n’aurait apparu puis ensuite disparu au cours du temps. Ils seraient tous encore là.

Israël comprend cela aussi bien que quiconque. Il fait beaucoup de bruit autour de son droit d’exister et de sa légitimité, mais ce sont des gesticulations. Il sait pourquoi il existe et pourquoi il croit qu’il continuera d’exister. Il a une forte armée, il a des armes nucléaires, il peut détruire quiconque menace de le détruire. Ce sont les éléments constitutifs de son existence, pas la morale et les « droits » dont il nous rabat sans cesse les oreilles.

Vous pourrez lire la suite de cet article sur l'excellent site de CAPJPO (DEUROPALESTINE) qui défend la vie et l'honneur de la Palestine et des Palestiniens face à un Etat d'Israêl de plus en plus gangrené par le poison du sionisme.

18-11-18- EFFICACITE DECROISSANTE D'ISRAËL CONSTRUIT SUR LE  VOL ET L'ASSASSINAT DES HABITANTS LEGITIMES
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article