Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

enfant assassiné en Lybie

enfant assassiné en Lybie

Mali : dans quelles circonstances l’armée française a-t-elle tué un enfant de 10 ans ?

Le ministère de la Défense a ouvert une enquête après la mort dans des circonstances floues d’un mineur, dans le nord du Mali. L’enfant a été tué par des hommes de l’opération française Barkhane avant d’être enterré à la va-vite.

 

serval-barkhane-francais-onu-minusma-sahel-patrouille-mixte-soldat-militaire

L‘armée française a-t-elle commis une bavure au Mali ? C’est ce que semble affirmer Jeune Afrique, en révélant vendredi que des soldats de l’opération Barkhane, déployée dans le pays d’Afrique de l’ouest depuis 2014 pour lutter contre le terrorisme, avaient tué un enfant de 10 ans.

 

L’information n’a été ébruitée que récemment. Fin décembre, une réunion se tient à Bamako entre des responsables de l’opération Barkhane et des membres de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali. Un officier français, interrogé par un agent onusien sur la mort suspecte, reconnaît : après avoir tué le mineur au cours de l’attaque d’un groupe terroriste, des soldats français l’auraient enterré en catimini. «Il a précisé que cette inhumation avait été menée dans le respect des procédures internes, ce qui laisse à penser que ce genre de pratique est courant. En fait d’un combattant, il s’agissait d’un enfant âgé, selon sa famille, de 10 ans», détaille Jeune Afrique.

Très curieux. Alors que je tentais de retrouver  l'origine de ce texte d'origine Malienne, semble-t-il à partir de la recherche suivante : "Assassinat d'un enfant de dix ans par l'armée française", je n'ai plus rien retrouvé sur Google, rien que des crimes d'enfants  beaucoup plus anciens. Tout ce qui concernait le dèçès tout récent de cet enfant, plusieurs articles, n'apparaîssent plus ???

Hasard ou censure, Qui sait ?

J'avoue que je suis scandalisé par cette ASSASSINAT délibéré commis par une armée que je considère pour ma part comme coloniale: un  petit enfant conduisant ses chèvres  - immonde !

Si cette assassinat concerne, comme aux USA avec Obama,  ces exécutions extrajudiciaires, dont a parlé le président Hollande, sans juge, sans avocat au libre gré de politiciens et d'exécutants qui violent les lois de la guerre en n'hésitant pas

sur simple soupçon

a tuer des "peut-être" innocents, je suis satisfait qu'Hollande qui a sans doute du sang innocent sur les mains, ainsi que les ministres qui participent à ce genre de décision n'auront bientôt plus de place dans la défense de la nationavec cependant bien de l'inqujiétude pour l'avenir.

 

Vous rappelez-vous l'affaire Traore. Ce jeune, non concerné d'ailleurs, qui prend peur devant la police, s'enfuit et meurt étouffé sous le poids de trois policiers qui ainsi le neutralisent au sens pseudo-légal du mot.

Le médecin de la police légale avait alors prétendu après autopsie que ce jeune souffrait d'une maladie très grave expliquant cette mort soudaine sans relation probablement selon lui avec l'intervention policière. Une deuxième analyse mettait en évidence  la probabilité d'une asphyxie, ce qui rendait possible cette mort avec le type d'intervention des policiers.

Une troisième demande d'expertise fut refusée sous prétexte de respect pour le défunt.

Qui pense encore devant ces faits que la justice est vraiment indépendante et juste.

Ce qui s'est passé au même moment et concernait deux policiers victimes de tentative d'assassinat par incendie crapuleuse a été autrement orchestré à juste titre par la police et plusieurs d'entre eux  sont heureusement sous les verrous comme le devraient éventuellement être les policiers brutaux qui ont asphyxié ce jeune homme  et mis fin à sa vie, sans cependant en avoir l'intention.

Il est temps qu'un magistrat honnête et juste nettoie ces écuries d'Augias qu'est devenue trop souvent la justice française à cause de politiciens indignes des fonctions qu'ils exercent.

Je ne veux pas généraliser mais dans ces deux cas cités, j'estime que la justice risque fort d'être trahie.

Yvan Balchoy

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article