Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Le sergent Elor Azaria (Azria), qui avait exécuté l’an dernier à bout portant un Palestinien gisant blessé au sol, a été condamné mardi à 18 mois de prison par un tribunal militaire à Tel-Aviv, sentence qui confirme que pour le régime d’apartheid, la vie d’un Arabe est quantité négligeable.



(Azaria tout sourire au tribunal mardi)

Le procès n’a eu lieu que parce que l’assassinat d’Abdelfatah al-Sharif, en mars 2016 à Hébron, avait pu être filmé par un habitant palestinien de la ville, lui-même menacé de mort à plusieurs reprises après la diffusion de sa vidéo.

La condamnation d’Azria, assortie d’une « mise à l’épreuve » d’un an et d’une rétrogradation (il est censé passer de sergent à caporal), ne signifie même pas nécessairement le passage par la case prison.

Depuis qu’il a été mis en examen au printemps 2016, Azaria a été placé aux arrêts simples, continuant d’effectuer son service militaire à l’intérieur de sa caserne, avec permissions de sortie régulières pour aller faire la fête avec papa, maman et les copains.



(devant le tribunal, mardi : un fan arbore un T-shirt "Rendez-lui la lumière")

Le tribunal n’avait pas précisé mardi s’il serait autorisé à continuer sa « peine » dans les mêmes conditions, tandis qu’une bonne partie des politiciens, dont le Premier ministre Benjamin Netanyahou, ont déjà demandé qu’il bénéficie d’une mesure de grâce.

Voilà comment vont les choses au pays de l’armée « la plus morale du monde ».

CAPJPO-EuroPalestine

Petit grain de sel 'd'Yvan Balchoy
En ces jours où les français de droite comme de gauche et même du centre s'empressent d'aller verser 900 euros à titre de partic
ipation volontaire ou non aux crimes de l'Etat sioniste ont celui de ce salaud de franco Israélien qui lâchement a abattu un jeune résistant qui comme les gars de nos maquis voulait défendre son pays contre les "nouveaux" boches qui non seulement occupent une terre qui ne leur appartient pas mais assassinent ceux qui veulent à juste titre les déloger.
Participer à ce repas communautariste c'est se déshonorer car je n'oublie pas que cet organisme ne se contente pas de défendre les juifs français mais appuye de fait les sionistes assassins qui ont tué 2300 habitants de Gaza dont 500 enfants imitant en cela les crimes des boches.
Yvan Balchoy
 
 
 

  •  
     
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article