Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
 
 
Si la Commission Juncker a fait grandement avancé la lutte contre l'évasion fiscale, elle s'apprête à dévoiler une liste des paradis fiscaux des plus légères.
Si la Commission Juncker a fait grandement avancé la lutte contre l'évasion fiscale, elle s'apprête à dévoiler une liste des paradis fiscaux des plus légères.afp.com/YVES HERMAN

[Exclusif] La nouvelle liste des paradis fiscaux publiée par l'UE devrait réhabiliter 9 pays connus pour leurs pratiques illégales. Insupportable selon Oxfam.

Pour l'ONG Oxfam, qui s'était félicitée de la publication fin 2017 de la toute première liste européenne des paradis fiscaux à travers le monde, la seconde édition devrait avoir le goût amer des regrets. "Les Bahamas, les Bermudes, Guernesey, Hong Kong, l'île de Man, les îles Caïman, les îles Vierges britanniques, Jersey et le Panama : les ministres des Finances de l'Union européenne semblent disposés à réhabiliter neuf des pires paradis fiscaux au monde dans leur prochaine liste, qui sera dévoilée le 12 mars prochain", se désole Quentin Parrinello, en charge des questions de justice fiscale chez Oxfam France. 

Ces derniers sortiraient donc de la liste dite "grise", ou liste de surveillance, qui comptait alors 63 pays. La liste noire, recensant les paradis fiscaux ayant refusé de coopérer avec les 27, afficherait quant à elle les cinq mêmes petits états insulaires : Guam, les îles Vierges américaines, Samoa, Samoa américaines et Trinité-et-Tobago.  

Rappelons-nous tout cela avant de voter en mai pour les élections européennes. Relisez les professions de foi européennes de Macron et vous comprendrez combiens elles sont  vides et trompeuses. (YB)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article