Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

01-10-18- "DETRUISONS LE MUR (DOMINIQUE GRANGE)

Actualités

Dominique Grange : « Palestine vivra! Palestine vaincra! »

Posted on 25 mars 2016 in Ils soutiennent, Mobilisation

 

Rappel ici de la vidéo qui illustre la chanson « Détruisons le mur » de Dominique Grange, prévue au meeting Georges Abdallah du 19 mars 2016 :

« Pour moi, la chanson est une arme non violente, précieuse et unique, car elle peut traverser les murs et les frontières et s’envoler à des milliers de kilomètres, sans passeport ! Je ressens le besoin de transmettre aux gens, par la chanson, l’envie de se révolter et de se battre. Voilà pourquoi je dis qu’elle est une arme et c’est notre belle Révolution de Mai 68 qui m’en a fait prendre conscience. Toutes les chansons que j’ai écrites depuis sont des chansons engagées, pour faire connaître, défendre et soutenir des causes justes.

C’est pour cela que j’ai écrit l’an dernier, cette chanson « Détruisons le mur ! ».

 

 

"DÉTRUISONS LE MUR !

Dis-moi c’qu’il y a derrière le mur

Qui balafre notre horizon

Et qui défigure la nature

Avec ses plaques de béton ?

-Petit, il y a nos oliviers

Nos puits, nos sources, nos collines

Et nos villages abandonnés

Qui furent jadis la Palestine (bis)

Dis-moi où est passée la mer

Que l’on apercevait au loin

Avant qu’ils s’emparent de nos terres

Depuis Gaza jusqu’au Jourdain ?

-Petit, tu ne l’as jamais vue

Elle est derrière les barbelés

Elle est gardée par des blindés

La mer, on ne s’y baigne plus ! (bis)

Détruisons le mur de séparation !

Halte à l’apartheid, à l’occupation !

L’exil de nos frères bientôt finira

Palestine Vivra, Palestine Vaincra !

Dis-moi c‘qu’il y a derrière ce mur

Qui a coupé en deux nos vergers?

On entend même plus le murmure

Du vent dans les arbres fruitiers...

-Des milliers d’arbres déracinés

Tombés comme des héros sans gloire

Témoignent de ce qu’ils t’ont volé,

Petit, ton pays, ton Histoire ! (bis)

Pourquoi les enfants de Gaza

Assassinés par leurs missiles?

Où sont Ahed et Zakaria

Et Mohammad et Ismaïl ?

-Petit, l’occupant est sans cœur

Il prend nos terres, il prend nos vies

Il veut imposer la terreur

Mais nous n’avons pas peur de lui ! (bis)

Détruisons le mur de séparation !

Halte à l’apartheid, à l’occupation !

L’exil de nos frères bientôt finira

Palestine Vivra, Palestine Vaincra !

Dis-moi combien de temps encore

Pour que mon peuple se libère

Mon peuple exclu, saigné à mort

Dans sa prison à ciel ouvert ?

-Petit, résiste à l’oppresseur

Comme Barghouti et Georges Abdallah

Chasse les colonisateurs

Comme l'a fait Nelson Mandela ! (bis)

Détruisons le mur de séparation !

Halte à l’apartheid, à l’occupation !

Brisons le blocus, libérons Gaza !

Palestine Vivra, Palestine Vaincra ! (Bis)"

© Paroles et musique de Dominique Grange (Editions AMOC)

**************

A la mémoire de tous les enfants palestiniens assassinés par l’armée d’occupation

israélienne (Juillet 2014).

 

J’avais été chanter à Ramallah en 2010 et je voulais témoigner de ce que j’avais vu en Cisjordanie occupée. Je l’avais promis aux amis palestiniens rencontrés là-bas : « je raconterai ce que j’ai vu », leur ai-je dit. Et je l’ai fait ! J’ai commencé à écrire ma chanson et puis il y a eu l’agression criminelle de l’État d’Israël contre Gaza, avec les bombardements qui ont fait 2.251 victimes, 11.251 blessés, mutilés, amputés, 551 enfants dont la vie a volé en éclats dans le fracas des bombes. Parmi eux, les quatre petits de la famille Bakr -10 ans, 10 ans, 9 ans et 6 ans-, volontairement ciblés sur une plage par un missile israélien. La destruction, les ruines, le désespoir, et pourtant, toujours, la dignité et la résistance d’une population sous blocus depuis neuf ans…Alors, j’ai aussi évoqué ce massacre dans ma chanson, pour que les Palestiniens de Gaza sachent qu’ici, en France, on est conscients de ce drame, qu’on ne les oublie pas, qu’on parle même de leurs souffrances dans des chansons…

J’ai demandé à un ami libanais de traduire les paroles en arabe pour que tous ceux qui parlent cette langue, en Palestine, en Jordanie, au Liban, dans les pays du Maghreb et ailleurs, puissent l’écouter et comprendre ce que je voulais leur transmettre avec mes mots : que nous sommes aux côtés de tous les peuples en lutte contre l’oppression et en particulier aux côtés du Peuple Palestinien qui vit sous l’occupation israélienne et la colonisation et qui résiste avec tant d’énergie et de courage, malgré le blocus à Gaza et malgré l’apartheid au quotidien dans les territoires occupés.

Ma chanson est un message de fraternité et de solidarité, que je voudrais envoyer à tous les Palestiniens qui vivent derrière le mur, mais aussi à ceux qui vivent en exil, en Jordanie, au Liban, et qui espèrent pouvoir retourner un jour sur cette terre de Palestine qui était la leur depuis toujours et qui leur a été volée par les Israéliens.

 

http://liberonsgeorges.samizdat.net/mobilisation/transmettre-aux-gens-l-envie-de-se-revolter-et-de-se-battre-pour-la-li/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article