Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

 

 

Le général Joseph Votel, chef du commandement central des forces armées US, a annoncé jeudi devant le Congrès que les militaires américains étaient incapables d'assurer la sécurité des civils lors de l'opération antiterroriste menée à Mossoul en Irak.

Il répondait à la question des congressistes qui souhaitaient savoir s'il était possible de limiter les pertes causées par les bombardements de la coalition parmi les habitants de la ville.

 

© Sputnik.

Les USA gênés par leurs accusations d'hôpitaux bombardés en Syrie

« Plus nous nous impliquons dans des activités militaires en milieu urbain, plus il devient difficile de respecter les normes extraordinairement élevées en la matière. Mais nous nous efforcerons de le faire », a déclaré Votel.

Fin mars, le New York Times avait dévoilé l'ouverture d'une enquête par le Pentagone sur la mort de 240 civils à Mossoul après une série de bombardements aériennes de la coalition américaine du 17 au 23 mars.

Quand l'ambassadrice US à l'Onu parle de « crimes de guerre »

Ce n'est pas le premier cas du genre. L'aviation des USA et de leurs alliés a attaqué plusieurs fois des sites non militaires de Mossoul. Ainsi, le 14 janvier, un bombardier a détruit dans l'ouest de la ville un bâtiment où se trouvaient 30 civils. Une semaine plus tôt, les avions de la coalition avaient attaqué un convoi de camions-citernes qui transportait du carburant aux habitants locaux. Le raid a fait 15 morts. Le 30 mars, le site irakien Shafaq News annonçait la découverte, dans le sud de la ville, d'un charnier avec les corps d'Irakiens tués dans les bombardements et exécutés par Daech. Au total depuis le début de l'offensive sur Mossoul en octobre dernier, près de 1 500 tonnes de munitions air-sol ont été tirées sur la ville.

LES USA ET LEUR TERRORISME
LES USA ET LEUR TERRORISME

LES USA ET LEUR TERRORISME

Note d'Yvan Balchoy

Au journal parlé de la RTBF il a été question des bavures de nos quelques avions qui jouent en Irtak et peut-être en Syrie "dans la cour des grands" et qui auraient causé la mort de 200 civils environ sur les plus de 2000 tués par les forces liés aux USA.

Quand je considère tout ce qui s'est passé à Londres suite à un acte de terroriste qui a causé la mort de trois civils, je me demande comment qualifier la mort d'un peu plus de 2000 civils (qui correspond à l'attaque TERRORISTE des lâches avions sionistes à Gaza par le gouvernement de Netanyahou.

Un seul mot convient le terme "TERRORISTE" qu'il s'agisse de l'Etat islamique bien entendu, mais aussi des troupes liées à l'OTAN, dont celles de la Belgique et bien entendu aussi de certaines troupes Syriennes et russes encore que celles-là étaient légitimes au sens du droit international.

La Belgique n'a pas à tuer des civils, aussi précieux en seule théorie tout au moins) que ses propres citoyens, pour faire plaisir au premier Etat impérialiste et donc terroriste de la planète les USA.

 

Yvan Balchoy

Commenter cet article